Poste de police de Rose-Hill

Il n’aura fallu que 24 heures à la CID de Rose-Hill pour résoudre le meurtre de Marie Cindy Frizila Foolchund, 33 ans, dont le cadavre en décomposition a été retrouvé jeudi sur un terrain en friche à l’arrière de l’école hôtelière Sir Gaëtan Duval, Ébène.

En se basant sur les derniers appels effectués sur le téléphone portable retrouvé à côté de la victime, les hommes de l’ACP Dip et du surintendant Monvoisin ont en effet pu remonter jusqu’au présumé meurtrier, à savoir Jonathan Pierre Louis. Cet habitant de Bambous âgé de 21 ans entretenait une relation amoureuse avec la victime. Lors de son interrogatoire, il a déclaré avoir donné rendez-vous à la trentenaire pour « passer du bon temps ». Dans un premier temps, ils ont consommé des boissons alcoolisées avant d’avoir ensuite des rapports sexuels. À un moment donné, une dispute aurait cependant éclaté entre les deux amants, Cindy Foolchund ayant refusé de quitter son compagnon. Fou de rage, Jonathan Pierre Louis l’a alors étranglée avant d’abandonner son corps sur place. « Monn gagn per kan monn truv li pa pe respire », a-t-il avoué aux enquêteurs.

Après son interrogatoire, le suspect a été placé en détention policière et sera traduit à la Bail and Remand Court ce samedi pour son inculpation provisoire.

Pour rappel, c’est un employé d’autobus qui avait fait la découverte macabre alors qu’il se soulageait dans un buisson le jeudi 1er mars.