Jaya Anatah, 23 ans, mortellement poignardée par son époux, Manjeet Bunghoy, “subvenait seule aux besoins de ses deux enfants”, âgés de 6 et 3 ans, témoigne Sweety, la soeur aînée de la victime.

Ce lundi 3 février, alors que cette famille de Camp Poorun, Poste-de-Flacq, se prépare pour les funérailles de Jaya Anatah, Sweety est sous le choc. “Manjeet Bunghoy aurait dû laisser vivre ma soeur puisqu’il ne subvenait à aucun moment aux besoins de sa famille ».

Jaya Atanah et Manjeet Bunghoy se fréquentent depuis le collège. Le couple a par la suite décidé de se marier. Une union de laquelle naîtront deux enfants.

Manjeet Bunghoy, héritant d’un lopin de terre de sa famille à Flacq, construit une maison en tôle et y aménage avec sa famille. La relation du couple se dégrade et Jaya Atanah se fait violenter de plus en plus souvent.

Elle décide alors de se séparer de son époux et de retourner vivre chez sa famille à Camp Poorun. Elle prend de l’emploi dans un hôtel et s’occupe de ses enfants avec l’aide de sa mère.

Entre-temps, Manjeet Bunghoy fait le va-et-vient devant la porte de son épouse, la menaçant de le tromper et lui demandant de l’argent. Elle finira par demander un « protection order » contre son époux.

Le dimanche 2 février, peu avant 15h, alors que Jaya Atanah se rendait à l’arrêt d’autobus, Manjeet Bunghoy l’attendait au coin de la rue. Ce dernier lui a sauté dessus en pleine rue avant de la poignarder au cou à l’aide d’un couteau. Le suspect aurait ensuite laissé sa victime dans un bain de sang avant de prendre la fuite sur un scooter.

Manjeet Bunghoy a été arrêté par les officiers de la CID de Flacq, ce lundi matin. Il a comparu en cour de justice sous une charge provisoire de meurtre. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, il a été reconduit en détention provisoire.

Le suspect a comparu en cour de Flacq ce lundi 3 février

Pour rappel, l’autopsie pratiquée a attribué la cause du décès de Jaya Atanah à un coup d’arme blanche au cou. Les funérailles de la jeune femme ont eu lieu aujourd’hui.

D’autre part, il nous revient qu’un habitant de Poste-de-Flacq s’est présenté au poste de police indiquant qu’il était en compagnie de Jaya Anatah le jour du drame. Il a précisé avoir rencontré cette dernière aux alentours de 11h après quoi, il aurait déposé la victime à son domicile. Toujours selon ce dernier, aux alentours de midi, Jaya Anatah lui aurait téléphoné, l’expliquant que Mangeet Bunghoy, l’aurait appelé pour lui demander de l’argent.