C’est aux abords de la rivière Pont-Blanc, à Flacq, qu’a été retrouvé le couteau utilisé pour tuer Jaya Anatah, le lundi 3 janvier.

Lors d’une reconstitution des faits hier, Manjeet Bunghoy, suspect et époux de la victime, a indiqué aux enquêteurs ses faits et gestes le jour du drame.

Un couteau, un cutter et un sabre ont été retrouvés dans un sac maculé de sang, dissimulé sur une des rives de la rivière Pont-Blanc. De même que le scooter qu’a utilisé le suspect pour prendre la fuite après son forfait.

À savoir que Manjeet Bhunghoy serait passé aux aveux. Il a été traduit en cour de Flacq sous une charge provisoire de meurtre. La police ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle, le suspect a été reconduit en détention.

Pour rappel, dans l’après-midi de dimanche, Manjeet Bunghoy aurait mortellement poignardé son épouse, Jaya Anatah, en pleine rue à Camp Poorun, Poste-de-Flacq.

Cette jeune mère de famille vivait séparément de époux, qui l’agressait souvent, selon nos recoupement. Jaya Anatah laisse derrière elle deux enfants de 6 et 3 ans.

L’autopsie pratiquée a attribué son décès à un coup d’arme blanche porté au cou.