Était-il déjà blessé à son arrivée à la prison de haute sécurité de la Bastille? C’est ce que vont tenter de déterminer les enquêteurs de la MCIT s’agissant du meurtre de Jean Cael Permes, retrouvé mort au sein du centre pénitencier.

Le détenu avait été transféré de la prison de Beau-Bassin à celle de La Bastille dans l’après-midi du mardi 5 mai, soit quelques heures avant d’être retrouvé mort.

Les enquêteurs tentent de déterminer la raison « urgente » de ce transfert en cette période de confinement sanitaire. De plus, des traces de sang ont été prélevées dans le véhicule utilisé pour transféré le prisonnier.

Il nous revient que la MCIT visionnera les images CCTV de la prison aujourd’hui.

A savoir que Jean Cael Permes est un récidiviste de Cité Ste-Claire, Goodlands, placé en détention provisoire dans le cadre d’une affaire de “damaging property” contre un véhicule de police en mars dernier. Le détenu, âgé de 29 ans, a succombé à une hémorragie causée par de multiples blessures.

Le rapport d’autopsie du Dr Sudesh Kumar Gungadin, chef du département médico-légal de la police, assisté du Dr Prem Chamane, a révélé des blessures au niveau du dos, des coudes et des mollets, indiquant qu’il a été battu.

À lire également : Meurtre : Jean Cael Permes (29 ans) tué en détention préventive