Jenisen Ramen, le suspect dans le meurtre de Jenny Tossé, est retourné sur les lieux du crime ce lundi 19 novembre.

Il a indiqué aux enquêteurs ses faits et gestes le jour du drame.

Jenisen Ramen avait tenté, dans un premier temps, de faire croire qu’un mégot était la cause de l’incendie de la maison de sa compagne, Jenny Tossé, qui a été retrouvée morte sur son lit.

Toutefois, le rapport d’autopsie a conclu que la victime est décédée suite à une strangulation.

Après son interrogatoire, Jenisen Ramen a avoué avoir mis le feu à la maison lui-même et ce après avoir tué Jenny Tossé.

Pour rappel, le corps carbonisé de Jenny Tossé avait été retrouvé dans sa maison en feu à la Rue Nicholson à Vacoas, le jeudi 15 novembre.