Comme indiqué dans l’édition du Mauricien d’hier, Me Ravi Rutnah, un des hommes de loi assurant la défense du meurtrier présumé Avinash Treebhowoon dans l’enquête préliminaire sur le meurtre de Michaela Harte, a dû se retirer de cette affaire. La confirmation de ce développement est intervenue à la reprise de l’enquête préliminaire à la mi-journée devant le tribunal de Mapou présidé par la Senior Magistrate Sheila Bonomally.
Le ministère public a fait signifier son intention à la cour d’assigner Me Rutnah en tant que témoin pour contester les allégations d’extorsion d’aveux à Avinash Treebhowoon par des limiers de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) au tout début de l’enquête policière. Le State Law Office veut établir son « case » par le témoignage de Me Ravi Rutnah, qui était aux côtés du suspect No 1 lors des séances d’interrogatoire.
Le premier témoin à déposer devant le tribunal de Mapou est le Dr Sunassee, le médecin privé qui avait été appelé par les responsables de l’hôtel Legends après la découverte du cadavre de Michaela Harte dans la chambre 1025 le 10 janvier dernier.