Depuis hier après-midi les frères Vijay Meera-Ramadu (37 ans) et Ravind Meera-Ramadu (26 ans), qui avaient été les premiers à être appréhendés dans le cadre de l’enquête sur le meurtre de Vishal Doorgah, – auteur du rapt d’une fillette de huit ans – ne font face à aucune charge.
Au cours de cette même comparution devant le tribunal de Mapou, les onze autres suspects ont recouvré la liberté conditionnelle. Ils ont dû fournir une caution de Rs 5 000 et signer une reconnaissance de dette d’un montant de Rs 30 000 chacun.
D’autre part selon les informations disponibles, les enquêteurs du Central CID ont interrogé trois autres individus hier après-midi concernant le lynchage de Vishal Doorgah le dimanche 10 mars suite à l’enlèvement de la fillette à la veille de la fête Maha Shivaratree. Toutefois ils ont été autorisés à rentrer chez eux à la fin de l’interrogatoire.
Par ailleurs cette enquête sous la responsabilité du Central CID a franchi une étape importante hier matin avec la reconstitution des faits en présence des 13 suspects au Morcellement VRS, Gokhoola. Toutes les dispositions nécessaires avaient été prises au niveau des Casernes centrales pour le bon déroulement de cette opération. Compte tenu du nombre de suspects participant à cet exercice et de la tension à Gokhoola avec cette série d’arrestations, un important contingent de police avait été déployé. L’enquête se poursuit.