Les limiers de la CID de la Northern Division sous la supervision de l’ACP Devanand Reekoye ont procédé à l’arrestation de quatre habitants de Gokhoola susceptibles d’avoir participé à l’agression mortelle de Vishal Doorgah, le présumé ravisseur d’une fillette de huit ans la veille du Maha Shivaratree. Les suspects, Ravind Meera Ramadu alias Ganessen, 26 ans, maçon, Vijay Meera-Ramadu, alias Ramessen, 37 ans, opérateur, Vellen Chellan, alias Bob, 23 ans, serveur, et Rattan Hyder, alias Vikram, 34 ans, cantinier, ont comparu devant le tribunal de Mapou ce matin sous des inculpations provisoires de coups et blessures sans intention de tuer.
Ces développements sont intervenus suite à des démarches effectuées par Me Raj Ramsaha, dont les services ont été retenus par des proches de Vishal Doorgah, en vue de faire la lumière sur les circonstances de sa mort suite à de graves blessures, dont une côte fracturée, qui a perforé ses poumons. Ces premières arrestations sont intervenues sur la base d’un rapport établi par des officiers de police affectés au poste de Piton dépêchés sur les lieux à Gokhoola le dimanche 10 mars.
Peu avant 14 h, ce jour-là, le poste de police a été informé d’incidents survenus dans les parages du Morcellement VRS Gokhoola et de la nécessité de dépêcher des renforts. À leur arrivée sur les lieux, les policiers se sont retrouvés en face d’une foule d’une centaine de personnes surexcitées et armées de gourdins, de barres de fer et de sabres. La majorité des membres de la foule s’acharnait sur Vishal Doorgah, qui était à terre.
Les policiers ont eu de grosses difficultés pour extraire Vishal Doorgah des mains de ses agresseurs. La victime, qui appelait à l’aide, a été embarquée dans un véhicule de la police se dirigeant vers le poste de Piton. Les arrestations d’hier ont été exécutées sur la base des témoignages et des indications des policiers présents sur les lieux au moment des faits.
Après cette première opération menée par des membres de la CID de la Northern Division, le dossier a été confié au Central CID sous la double supervision des ACPs Pregassen Vuddamalay et Heman Jangi pour la suite de cette enquête. Au moment de son arrestation, Vishal Doorgah, qui était accusé du rapt d’une mineure habitant Gokhoola, portait de très graves blessures sur son corps et se plaignait de douleurs atroces.
Le Central CID devra se concentrer sur les mesures prises au niveau du poste de police de Piton suite à ces graves incidents en début d’après-midi du 10 mars. Le suspect a été interrogé avant d’être transporté d’urgence dans la soirée au Sir Seewoosagur Ramgoolam National Hospital puis transféré le lendemain à l’Intensive Care Unit de l’hôpital de Flacq.
Vishal Doorgah a succombé à ses graves blessures samedi matin et l’autopsie, pratiquée par le médecin légiste, a attribué la cause du décès à un acute renal failure. L’enquête se poursuit au niveau du Central CID avec la reconduction en cellule policière des quatre premiers prévenus et leurs interrogatoires.