Gerardla Nandoo, l’épouse d’Anand Nandoo, a nié hier les allégations de Saminaden Vyaporee, qui l’accuse d’avoir commandité le meurtre de son époux afin de bénéficier de l’argent de l’assurance. Après son interrogatoire hier, mené par la MCIT, la suspecte a été présentée devant le tribunal de Curepipe. Une charge provisoire de “giving instructions to commit a murder” a été retenue contre elle. Après sa comparution, ne se sentant pas bien, elle a été emmenée à l’hôpital pour y recevoir des soins avant d’être ensuite placée en cellule policière. La police a objecté à sa remise en liberté.
La suspecte avait expliqué plus tôt qu’elle savait que son amant, Saminaden Vyaporee – un marchand de kebab de 54 ans habitant Castel, plus connu sous le sobriquet de Jessen – s’était rendu chez son époux, Anwar Nandoo, à Eau-Coulée, le 11 juillet aux petites heures du matin afin de « donn li ene koreksyon ». Pour rappel, Saminaden Vyaporee avait dans un premier temps nié les faits qui lui étaient reprochés avant de finalement passer aux aveux dimanche dernier lors de son interrogatoire dans les locaux de la MCIT. À cette occasion, il avait expliqué être passé à l’acte, aidé par son ami Shiv Seetohul, un jeune homme de 25 ans plus connu sous le nom de Kevin, expliquant : « Nou finn rantr kot li pou agress li. »
Shiv Seetohul a été arrêté hier matin par la CID de Curepipe avant d’être conduit aux Casernes centrales. Selon nos informations, ce dernier a révélé aux enquêteurs que Saminaden Vyaporee aurait frappé la victime à la tête à l’aide d’un gourdin après l’avoir tabassé.