Poursuivis pour le meurtre sans préméditation de Gérald Lagesse lors du braquage de la MCB en février 2005, Steve Monvoisin et Laval Sambacaille ont été condamnés hier à 16 ans de servitude pénale. Ils ont plaidé coupables à l’accusation et le temps passé en détention préventive sera totalement déduit de la sentence.
Huit ans après les faits acceptés par Daniel Désiré Steve Monvoisin et Jacques Désiré Laval Sambacaille dans la disparition de Gérald Lagesse, ancien Customer Care Supervisor de la Mauritius Commercial Bank (MCB), la justice a enfin pu trancher. Le juge Benjamin Marie Joseph a rendu hier sa sentence suivant le plaidoyer de culpabilité de Steve Monvoisin et de Laval Sambacaille. Le directeur des poursuites publiques avait logé une charge d’assassinat sur eux ainsi que sur Jiawed Ruhumatally mais les deux premiers ont décidé de plaider coupables si la charge était réduite en celle de manslaughter (meurtre sans préméditation).
Le ministère public était représenté dans cette affaire par le State Counsel Me Nataraj Muneesamy. Il a appelé le Dr Sudesh Kumar Gungadin, Chief Police Medical Officer (CPMO), à la barre des témoins. Ayant autopsié le corps de la victime en février 2005, le légiste a expliqué que Gérald Lagesse a reçu des coups sur tout le corps, causant même une fracture de l’os nasal. Sa mort est due à une asphyxie à cause du bâillonnement. Le responsable du département médico-légal a précisé que la victime s’est étouffée avec les morceaux de papiers introduits dans sa bouche pendant le braquage du Main Vault de la MCB à rue Sir William Newton, Port-Louis, le 11 février 2005. Son visage a été également scotché à l’aide de ruban adhésif.
Le juge Benjamin Marie Joseph a statué que la gravité du délit est telle qu’une peine d’emprisonnement exemplaire devrait être imposée. Le législateur prévoyait une peine de servitude pénale allant jusqu’à 20 ans pour manslaughter (ndlr : la sentence a été revue à la hausse depuis et est punie jusqu’à 45 ans). La cour d’assises a décidé d’imposer 16 ans de prison à chacun des accusés. Steve Monvoisin a passé 1 021 jours en détention préventive et Laval Sambacaille, 608 jours. La totalité sera déduite de la sentence. Le juge a fait comprendre qu’il a pris en compte le fait que les deux hommes ont plaidé coupables et leurs situations familiales.
Lors du procès, les deux hommes ont été appelés à la barre des témoins par leurs avocats respectifs et ont soutenu qu’ils ne voulaient pas la mort de Gérald Lagesse. Ils ont présenté leurs excuses à la famille, la société et à la cour. Steve Monvoisin a soutenu qu’il veut être présent pour ses enfants. Laval Sambacaille a expliqué qu’il n’avait que l’intention de voler. Steve Monvoisin a retenu les services de Me Yanilla Moonshiram alors que Laval Sambacaille a été défendu par Me Ravi Rutnah.
Rappelons que les voleurs avaient emporté quelque Rs 51,8 millions. Si les recherches de la police ont permis de récupérer une somme de Rs 3 millions dissimulée sous un pont à Ébène, la majeure partie du butin demeure introuvable. L’enquête a été menée par la Major Crimes Investigation Team (MCIT). Jiawed Ruhumatally a plaidé non coupable à la charge d’assassinat. Il risque 45 ans de prison.