Le procès intenté à Jiawed Ruhumatally, poursuivi pour l’assassinat de Gérald Lagesse lors du braquage de la MCB en février 2005, débutera sur le fond ce lundi 7 septembre. Le juge Pritviraj Fekna, qui présidera le procès, a arrêté trois semaines pour la tenue de ce procès. Jiawed Ruhumatally a plaidé non-coupable du meurtre de l’ancien Customer Care Supervisor de la Mauritius Commercial Bank (MCB).
En raison de plusieurs points préliminaires logés en cour, le procès de Jiawed Ruhumatally pour le meurtre de Gérald Lagesse en février 2005 n’avait  pas été pris sur le fond. La date du 30 juillet pour la tenue du procès avait dû être remplacée, faute de jurés. En effet, Me Zahredin Jaunboccus, l’homme de loi de Jiawed Ruhumatally, avait contesté la participation de tous les membres du public ayant été “short-listed” pour faire partie du jury. Pour se faire, Me Jaunboccus voulait savoir si ceux pressentis pour agir comme jurés ont un compte bancaire ou des actifs à la MCB, ou encore s’ils connaissaient des témoins qui viendront déposer en cour. Suite à cette question, seuls deux participants ont répondu à ses attentes. Depuis, une nouvelle liste a été avancée par le Master and Registrar de la Cour suprême et les nouveaux jurés seront présents lors du début du procès lundi. Me Zahredin Jaunbaccus avait en premier lieu logé une motion demandant l’arrêt du procès, soutenant que les procès-verbaux de l’enquête préliminaire dans cette affaire sont « irrecevables » vu que quelques témoins avaient déposé en anglais, langue que ne maîtriserait pas son client. Le juge Pritviraj Fekna, dans  un jugement interlocutoire, avait rejeté la motion, précisant que selon les dispositions de la loi, la Cour ne peut se baser sur des manquements au stade de l’enquête préliminaire pour rayer la charge retenue contre l’accusé, étant donné la gravité de l’infraction qu’il aurait commise.
Pour rappel, les deux complices présumés de Ruhumatally, à savoir Daniel Désiré Steve Monvoisin et Jacques Désiré Laval Sambacaille, avaient accepté les faits qui leur étaient reprochés dans le cadre de la mort de Gérald Lagesse. Les deux complices avaient décidé de plaider coupable sous une charge réduite de “manslaughter” (meurtre sans préméditation). Ils ont écopé de 16 ans de prison. Jiawed Ruhumatally a quant à lui bénéficié d’un procès séparé, réfutant catégoriquement toute implication dans le meurtre de l’ancien Customer Care Supervisor de la MCB.
Les voleurs avaient emporté environ Rs 51,8 M. Si les recherches de la police ont permis de récupérer une somme de Rs 3 M, dissimulée sous un pont à Ébène, la majeure partie du butin demeure jusqu’ici introuvable.