La Major Crime Investigation Team (MCIT) a saisi une voiture Nissan March grise immatriculée 1374 BZ 12, appartenant à l’un des présumés meurtriers, qui a été utilisée par les trois habitants de Palma le jour du meurtre. La police a mis sous scellés le véhicule aux Casernes centrales, alors que pour le besoin de l’enquête, les éléments du Scene of Crime Office (SOCO) y ont effectué des prélèvements d’empreintes. Mardi après-midi, Ravish Rao Fakoo et Kamlesh Mansingh, âgés de 25 ans et Hanish Soneea, 18 ans, ont tous positivement identifié la Nissan March comme étant celle dans laquelle ils ont pris place à Tamarin pour se rendre chez l’Écossaise Janice Farman à Albion dans la soirée du jeudi 6 juillet. Aussitôt après le meurtre, seul le benjamin du groupe est reparti avec la Nissan Tiida de la victime, alors que les deux autres sont rentrés chez eux dans la Nissan March. Le lendemain, ils ont pris ce véhicule pour se rendre à Mare-aux-Vacoas où ils se sont débarrassés des objets volés à la victime.
Avec les développements intervenus ces derniers jours, la MCIT compte boucler cette enquête dans les prochains jours. Selon nos renseignements, les trois suspects, qui ont participé à une reconstitution des faits lundi, devront consigner encore quelques « statements » en présence de leurs avocats, avant que le dossier ne soit envoyé au bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) qui décidera de la marche à suivre. Les trois hommes ont avoué leur forfait dans cette affaire et avancent qu’ils avaient l’intention de voler la voiture et l’argent de Janice Farman, avec qui ils avaient l’habitude de vider quelques verres chez elle. Ils ont monté un plan à Tamarin et munis de cagoules et d’armes tranchantes, ils se sont introduits dans la maison de la victime, qui vivait avec son fils autiste de 10 ans. Or, l’Écossaise a reconnu la voix de Ravish Rao Fakoo et elle a fait de la résistance. Les malfrats l’ont étranglée pour qu’elle ne puisse rien raconter à la police. Mais, le garçonnet a déclaré à la police avoir vu trois malfrats encagoulés qui ont tué sa mère. En se basant sur certains renseignements et grâce à des fragments d’ADN laissées sur place, les hommes du surintendant Gérard ont arrêté Ravish Rao Fakoo, suivi de Kamlesh Mansingh et de Hanish Soneea.