Dans le sillage de l’enquête sur le meurtre de l’Écossaise Janice Farman, la police recherche un troisième suspect, et ce après l’arrestation de Ravish Rao Fakoo et de Kamlesh Mansingh, âgés de 25 ans. La Major Crime Investigation Team (MCIT) estime que ce nouveau suspect est très proche de ces deux jeunes habitants de Palma, ajoutant qu’il fréquente lui aussi la maison de la victime.  
En se basant sur certains renseignements, la police a interpellé un habitant des Plaines-Wilhems mardi après-midi et l’a interrogé sur sa relation avec Janice Farman, l’Écossaise tuée dans la nuit de jeudi à son domicile, à Albion. Ce jeune suspect a nié toute implication dans ce crime et a même fourni un alibi pour expliquer qu’il n’était pas présent à Albion jeudi soir. « Je ne me suis jamais rendu au domicile de la victime. Elle n’était qu’une connaissance », a-t-il affirmé aux hommes du surintendant Gérard.
Cependant, il a dû se soumettre à un test ADN et remettre ses empreintes pour les besoins de l’enquête. Il a été relâché après son interrogatoire. Entre-temps, les enquêteurs ont passé en revue les derniers appels téléphoniques effectués par les suspects Ravish Rao Fakoo et Kamlesh Mansingh pour déterminer les personnes avec qui ils étaient en contact, et si ces derniers avaient un lien avec ce meurtre.
Par ailleurs, la police a recueilli des informations sur les fréquentations de Janice Farman. Si ses voisins avancent qu’elle était très discrète, les enquêteurs ont cependant appris que Ravish Rao Fakoo et Kamlesh Mansingh se rendaient souvent à Albion pour prendre quelques verres avec la victime. C’est justement la nature de cette relation que les enquêteurs tentent de comprendre.
C’est Ravish Rao Fakoo qui avait fait en premier la connaissance de l’Écossaise dans le cadre de son travail. Elle était alors directrice d’une compagnie à Quatre-Bornes et il louait des voitures à la victime. Puis, le jeune homme l’a présentée à Kamlesh Mansingh. Tous deux, avec un autre individu recherché par la police, sont devenus proches et s’invitaient chez Janice Farman.
Inversement, la MCIT souhaite savoir si les proches des deux suspects connaissaient la victime. Autre fait qui intrigue les enquêteurs, c’est que le jour du meurtre, le fils adoptif de Janice Farman, 10 ans, a été « épargné » par les malfrats malgré sa présence dans la maison. Ce qui pousse la police à croire que les voleurs étaient au courant que l’enfant était autiste, et qu’il ne représentait donc pas un danger pour eux.  
En attendant des éclaircissements sur tous ces points, Ravish Rao Fakoo et Kamlesh Mansingh ont été inculpés sous une accusation d’assassinat après leur comparution au tribunal de Port-Louis mardi. La police a objecté à leur remise en liberté conditionnelle, soutenant qu’ils pourraient s’enfuir, interférer avec les témoins et altérer les preuves. Un ordre d’interdiction de quitter le pays pèse en outre sur eux. Les suspects, qui ont retenu les services de Mes Ashley Hurhangee et Tisha Shamloll, devront consigner leur version des faits sous peu.