Bibi Khairoon Tengur, 58 ans, une habitante de Vallée-des-Prêtres, avait été sauvagement violée et tuée en son domicile vers la fin du mois de décembre 2008. Presque trois ans plus tard, une enquête préliminaire à cet effet a démarré en Cour de District de Port-Louis devant la magistrate Nalini Senevrayar-Cunden. Trois jeunes sont accusés de ce crime odieux: ils sont Nordally Mohamed, qui était alors âgé de 14 ans, Nasiruddin Tengur, 23 ans à ce moment-là et neveu de la victime et Shamoon Emmamdee, alors âgé de 25 ans. Quatre témoins ont été entendus dans cette affaire vendredi.
Selon les détails de l’affaire, c’est aux alentours de 5h30, le 22 décembre 2008, qu’une équipe de policiers affectés au poste de police de la région devait se rendre au domicile de la victime. La police avait été avertie par téléphone. Sur place, la victime devait être découverte sur le sol. Elle avait perdu du sang. Du désordre régnait dans la maison. L’autopsie pratiquée par le Dr Sudesh Kumar Gungadin avait attribué le décès par strangulation. Il avait aussi certifié que la quinquagénaire avait subi de multiples sévices sexuels et avait été violée.
L’enquête policière, alors menée par l’inspecteur Ranjit Jokhoo de la Major Crime Investigation Team (MCIT) avait établi que les suspects avaient pour mobile principal le vol. Ils auraient alors fait main basse sur une somme d’environ Rs 23 000. Mais avaient aussi dans l’idée de torturer la victime. Tandis qu’elle était violée, l’un des suspects se serait littéralement assis sur la victime afin de l’empêcher de s’enfuir. La quinquagénaire avait aussi eu, de ce fait, les côtes fracturées. Ils résolurent ensuite d’étrangler la malheureuse avec un vêtement. Selon nos informations, deux des trois suspects se seraient livrés à des aveux complets dans le sillage de l’enquête policière, tandis qu’un troisième, lui, avait nié les faits qui lui étaient reprochés.
Les travaux de cette enquête préliminaire se poursuivront le mois prochain.