Naseerudin Tengur et Noordally Mohamed, accusés du meurtre de Khairoonessa Tengur, la tante du premier, ont comparu devant les Assises ce matin, devant le juge Benjamin Marie-Joseph. Celui-ci a renvoyé l’affaire pour le 27 mai et de là, une date sera fixée pour que le procès puisse débuter sur le fond.
L’avocat commis d’office de Naseerudin Tengur, Me Assad Peeroo, a déclaré ce matin qu’il n’était toujours pas en possession du brief de l’affaire. Me Ashvin Gopee, l’avocat de Noordally Mohamed, également commis d’office, a rappelé la motion précédente du ministère public qui avait demandé un peu de temps pour obtenir  les documents manquants relatifs à l’affaire. Toutefois, Me Shakeel Bhoyroo, qui a représenté le ministère public, a indiqué que le brief était prêt et qu’il y a sans doute eu un problème de communication entre les deux parties.
La victime, Khairoonessa Tengur, a été retrouvée morte le 22 décembre 2008 à son domicile, rue Francis Daubin, à Vallée-des-Prêtres. Selon le rapport du chef du département médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, le décès de la victime, alors âgée de 58 ans, résultait d’une strangulation. Il avait aussi certifié qu’elle avait subi de multiples sévices sexuels et avait été violée. Les côtes de la quinquagénaire avaient également été fracturées. Les suspects avaient comme objectif principal le vol.
La  magistrate Nalini Senevrayar-Cunden, qui présidait l’enquête préliminaire en cour correctionnelle de Port-Louis, avait statué qu’il y a suffisamment de preuves contre Naseerudin Tengur (Sameem) et Noordally Mohamed pour les déférer devant la Cour d’assises. Noordally Mohamed était mineur au moment des faits allégués. Naseerudin Tengur, soudeur de profession, avait lui 23 ans.