Avinash Treebhoowoon et Sandip Moneea, les deux accusés dans l’affaire du meurtre de Michaela Harte, ont été acquittés à l’unanimité ce soir par le jury, qui s’est réuni pendant plus de deux heures. Le terme “Unanimously not guilty”, a été prononcé à deux reprises par le président du jury vers 18h30 avant que le juge n’informe les accusés qu’ils étaient désormais libres. Ce dénouement est intervenu après les délibérations du jury qui faisait suite au summing-up du juge Prithviraj Fekna qui avait pris fin à 16h10 cet après-midi.
Après plus de sept semaines de procès (l’un des plus longs dans l’histoire des Assises à Maurice), les proches des accusés ont clamé bruyamment leur satisfaction alors que la famille, dont l’époux de la victime, John Mc Areavey, a quitté la salle d’audience aussitôt le deuxième verdict prononcé. 
Michaela Harte a été tuée dans la chambre 1025 de l’ancien hôtel Legends le 10 janvier 2011 alors qu’elle était en lune de miel à Maurice après un séjour à Dubaï. La Major Crimes Investigation Team (MCIT) a mené l’enquête policière et la poursuite était représentée par Mes Mehdi Manrakhan, Nataraj Muneesamy et Chitra Servansing-Bhuruth. 
Avinash Treebhoowoon, qui a avancé avoir été victime de brutalité policière, avait retenu les services de Me Sanjeev Teeluckdharry. Sandip Moneea était, quant à lui, défendu par Mes Rama Valayden, Rouben Mooroongapillay, Neelkanth Dulloo, Siven Tirvassen et Arassen Kallee.