Des développements majeurs sont intervenus dans l’enquête policière sur le meurtre de Marie Murielle Ducray (76 ans) découverte pieds et mains ligotés dans son lit à son domicile à Beau-Bassin mercredi à la mi-journée. Trois suspects sont sous les verrous depuis hier après-midi. Parmi eux Georges Désiré Laval (60 ans), une connaissance de la victime, qui a avoué sa participation dans ce vol qui aurait mal tourné.
Les recoupements d’informations effectués par Le Mauricien indiquent qu’une autre piste menant vers un quatrième suspect était suivie hier soir par les responsables de cette enquête et qu’une nouvelle arrestation est à prévoir.
Les limiers de la Criminal Investigation Division (CID) de Beau-Bassin dirigée par l’inspecteur Linley Frichot et épaulés par les enquêteurs de la Major Crimes Investigation Team (MCIT) ont cependant frappé un gros coup hier après-midi avec l’arrestation de trois individus. Et ce, pratiquement 48 heures après la découverte du cadavre de Murielle Ducray en état de décomposition avancée par ses nièces dans sa maison à l’angle des rues Auguste Toussaint et Louis Bastien Silva au Morcellement Avrillon à Beau-Bassin.
Tout porte à croire que les empreintes de mains relevées dans la maison de la victime et transmises au Crime Record Office (CRO) aux Casernes Centrales à des fins d’analyses ont mené au suspect principal, le récidiviste notoire Georges Désiré Laval. Interpellé hier après-midi, il n’a pas mis longtemps à passer à table lors de son interrogatoire par les responsables de l’enquête.
Selon des sources officieuses, Georges Désiré Laval serait une vieille connaissance de Murielle Ducray. Il serait également un habitué de la maison de la victime.
Avec les aveux de Georges Désiré Laval hier après-midi, quant à sa participation dans le meurtre de Murielle Ducray qui a succombé à une asphyxie due à l’étouffement, l’on s’attend à voir le suspect retourner sur le scene of crime durant ce week-end pour une reconstitution des faits. Ce qui permettra aux enquêteurs de la CID et de la MCIT de visualiser les versions données afin de faire la lumière sur cette affaire.