Rajendri Tetapoolay, 35 ans, est la principale suspecte dans l’agression mortelle de sa belle-mère Panjalee, 71 ans, au domicile de celle-ci à L’Escalier. Peu après les funérailles, hier, la Central Investigation Division (CID) Sud et la Major Crime Investigation Team (MCIT) ont procédé à son arrestation.
Les éléments du Scene of Crime Office (SOCO) ont passé au peigne fin la scene of crime et relevé divers indices susceptibles de remonter vers les potentiels meurtriers. Entre autres, une poignée de cheveux – appartenant vraisemblablement à une femme – retrouvée dans les mains de la victime démontre qu’il y a eu lutte. Les exhibits ont été envoyés au Forensic Science Laboratory (FSL) pour identifier la propriétaire des cheveux via son ADN. A ce stade, le scénario du vol qui aurait mal tourné n’est pas exclu par les enquêteurs.
Par ailleurs, laisse-t-on entendre, toutes les indications tendent vers la bru, Rajendri Tetapoolay. Les soupçons des enquêteurs sont fondés sur le fait qu’elle est la seule à avoir été présente à l’heure où le drame se jouait. Son époux Vinaygum, 50 ans, le fils de la victime, a lui aussi été longuement interrogé avant d’être autorisé à rentrer chez lui. Ce dernier, tout comme son frère Bala Krishna, 49 ans, célibataire, était au travail.
La principale suspecte a été traduite, ce matin, en Cour de district de Mahébourg où une charge provisoire de “murder” a été retenue contre elle.
Rappelons que la septuagénaire a été retrouvée chez elle par une voisine de 17 ans. L’examen post-mortem a révélé qu’elle a succombé à des « traumatic subarachnoid hemorrhage and laceration of mesentery ».