Le procès intenté à Louis Michael Olivier pour le meurtre de Jean Stellio Casimir le 31 juillet 2010 à Rose-Hill a été appelé hier devant les Assises. L’accusé a plaidé coupable sous une charge réduite de Wounds and Blows Causing Death without intention to kill. La Poursuite est représentée Me Chitralata Soobagrah alors que Me Steven Sauhoboa a été commis d’office pour défendre ce jeune habitant de Rose-Hill.
Quatre témoins ont été entendus hier à l’appel du procès. Les Court Officers qui avaient sécurisé les pièces à conviction lors de l’enquête préliminaire, les ont produites en Cour hier. Le PS Deehoo, le Main Enquiring Officer dans cette affaire, a présenté les dépositions de l’accusé à la police.
Jean Stellio Casimir est décédé suite à une perforation du foie provoquée par un violent coup de couteau porté à l’abdomen. Son corps avait été découvert dans un caniveau rue Dr Roux, Rose-Hill, le 31 juillet 2010. Une affaire de coeur serait à l’origine de l’agression. La compagne de l’accusé, une travailleuse du sexe opérant habituellement dans le centre-ville, se trouvait en effet en compagnie de la victime au moment du drame. À la police, Louis Michael Olivier avait raconté que « ver 1 h du matin, mo finn touy li. Li ti anvi sorti ek mo madam ek mo pa ti dakor sa sa mwa. Depi un an mo rest en konkubinaz avec Cindy ek le soir li abitye tras so lavi dan Rozil. Mo akonpagn li pou so sekirite ek sa zour la li ti pe anvi al kas enn poz ek sa misye la e mo pa ti dakor. Ena enn kouto ki tou letan abitye gard lor filling Shell, mo finn servi sa ». Une dispute, dit-il, a alors éclaté entre sa concubine et lui à ce sujet et par la suite il l’a agressée avant de prendre la fuite. La sentence sera connue à une date ultérieure.