La cour a condamné Kaviraj Lutchman à 25 ans de prison pour avoir, en février 2010, tué sa belle-mère Amrita Chatardharry, 51 ans. Les 1 627 jours passés en détention seront déduits de sa sentence.
La sentence de Kaviraj Lutchman, un mécanicien habitant Phoenix qui avait admis avoir tué sa belle-mère avant de la découper en morceaux, a été prononcée ce matin. Présidant ce procès, le juge Benjamin Marie Joseph a fait état des circonstances au cours desquelles l’accusé a commis ce crime et de la manière dont il a opéré. Il a ainsi rappelé que Kaviraj Lutchman a découpé Amrita Chatardharry en morceaux, plaçant des parties du corps ainsi que la tête dans un sac en raffia pour les dissimuler près de la berge d’une rivière. Avant de conclure, le juge a souligné la gravité du délit et a pris en considération le fait que l’accusé a admis avoir commis ce crime six mois après. Il a aussi fait part de l’état des restes du corps ; les autorités scientifiques n’ont pu déterminer la cause du décès et l’identité de la victime. Vingt-cinq ans de servitude pénale ont donc été infligés à Kaviraj Lutchman.
Le crime a été commis le 17 février 2010 et ce n’est que cinq mois après que la police avait réussi à élucider l’affaire. Aux enquêteurs, l’accusé avait soutenu que sa belle-mère lui faisait des propositions indécentes depuis que son épouse était enceinte. Il affirme que ce jour-là, il était chez sa belle-mère et s’est laissé tenter par ses avances. Mais ayant peur qu’elle l’accuse de viol devant sa fille ou des proches, il l’a conduite dans un champ de cannes, non loin de la zone industrielle de Phoenix, où il l’a étranglée. Par la suite, il a découpé le cadavre et enterré les différentes parties du corps à divers endroits sur la berge d’une rivière à Cinq Arpents. Il a ensuite recouvert une partie du corps de béton et de terre, dans le champ de cannes.