Avec les funérailles d’hier après-midi de Stacey Henrisson, 17 ans, un pénultième obstacle a été enlevé sur la voie des limiers de la CID de la Western Division en vue de convoquer Béatrice Rouillon-Sookur pour un interrogatoire. Cette étape devra être franchie en fin de semaine après un premier report il y a une quinzaine de jours. Entre-temps, le chef enquêteur, l’assistant surintendant de police Daniel Monvoisin, et ses plus proches collaborateurs se concentrent sur la conclusion de l’interrogatoire du complice du meurtrier présumé et suspect N°2 Ramdassen Tany. Ce matin, le meurtrier présumé, Jayraj Sookur, a comparu devant le magistrat Soopramanien Gobin siégeant au tribunal de Bambous où il a été « Remanded to Jail » sous une accusation de meurtre avec préméditation.
Que ce soit de sources policières autorisées ou dans le camp des hommes de loi, Me Germain Wong Yuen Kook et Nadeem Hyderkhan, dont les services ont été retenus par Béatrice Rouillon-Sookur, l’on faisait comprendre ce matin que l’interrogatoire de la mère de la victime ne devrait intervenir que vers la fin de la semaine au plus tôt. N’empêche que les enquêteurs de la police ont déjà dressé une liste d’une bonne centaine de questions qui seront soumises à Béatrice Rouillon-Sookur lors de ce rendez-vous, qui attend confirmation.
Par ailleurs, des consultations entre les responsables de l’enquête policière et les services du Directeur des Poursuites Publique (DPP) sont menées en vue d’identifier « what is admissible as evidence and what is not » lors de l’interrogatoire vu que Béatrice Rouillon-Sookur est appelée à répondre à des questions sur son époux, Jayraj Sookur. Les dispositions de la loi sont spécifiques quant à la validité du témoignage d’un proche dans une affaire criminelle impliquant un autre proche.
La véritable question qui se pose en prévision de cette étape est quelle position adoptera la mère de Stacey Henrisson par rapport à son époux meurtrier présumé. Déjà dans ses premières déclarations publiques, elle a tenu à prendre ses premières distances de Jayraj Sookur en l’accusant de l’avoir bernée au sujet de la séquence des événements entre le 3 mai, date du retour de Stacey Henrisson de l’Inde en compagnie de son beau-père, et le 5 mai, le jour du meurtre à Bonne-Mère.
Lors des funérailles, Béatrice Rouillon-Sookur s’est rapprochée davantage de ses parents, notamment sa mère, Margaret Rouillon, qui s’était montrée jusqu’ici très critique envers le comportement de sa fille vis-à-vis de la victime. L’affidavit juré conjointement par la grand-mère et l’oncle paternel de Stacey Henrisson au sujet des arrangements pour les funérailles en fait foi et comprend des propos fort virulents. Mais à l’église St-Thomas, mère et grand-mère se sont tombées dans les bras l’une de l’autre devant le cercueil de la jeune fille.
Toutefois, l’interrogatoire ne sera pas axé que sur cet épisode. L’escouade de l’ASP Monvoisin a établi d’autres pistes d’enquête en vue de situer les circonstances et le véritable mobile de ce crime. Béatrice Rouillon-Sookur devra être confrontée à d’autres épisodes plus cruels des relations entre Jayraj Sookur et Stacey Henrisson avec en toile de fond l’appât du gain et la captation de l’héritage de la jeune fille, évalué entre Rs 15 millions et Rs 30 millions.
D’autre part, depuis ce matin, le complice présumé et suspect N°2 Ramdassen Tany est confronté aux accusations portées contre lui par Jayraj Sookur. L’enquête de la police a établi de manière formelle qu’au moment du meurtre de Stacey Henrisson entre 19 h et 20 h ce samedi 5 mai à Bonne-Mère, le beau-père a agi seul. Le rôle de Ramdassen Tany se situe davantage sur le « disposal » du cadavre de la victime dans un ravin à Plaine-Champagne dans la nuit du 5 au 6 mai.
Lors de son interrogatoire en fin de semaine dernière, Jayraj Sookur a rejeté toute la responsabilité de la liquidation des biens et propriétés mobilières appartenant à Stacey Henrisson sur le dos de Ramdassen Tany. Au cours de ses dernières séances de Questioning cette semaine, Ramdassen Tany sera appelé à donner sa version des faits sur les instructions reçues de Jayraj Sookur pour dévaliser la résidence des Henrisson à Pointe-aux-Canonniers malgré les scellés apposés depuis le 4 novembre dernier sur ordre du magistrat du tribunal de Pamplemousses.
En principe, à partir de jeudi prochain, Ramdassen Tany ira rejoindre Jayraj Sookur en prison en attendant le démarrage de l’enquête judiciaire sur le meurtre de Stacey Henrisson.