Cette semaine s’annonce décisive pour Béatrice Rouillon-Sookur, mère de Stacey Henrisson, 16 ans, et épouse de son meurtrier présumé, Jayraj Sookur, qui continue à se cacher le visage devant les photographes de la presse. En ce début de semaine, elle met la dernière main à un contre-affidavit qui sera déposé demain devant le juge Benjamin Joseph, siégeant en référé, en vue de régler le litige autour des funérailles de sa fille. Après cette étape, l’épouse de Jayraj Sookur devra se préparer à affronter les limiers de la CID de la Western Division dans le cadre d’un interrogatoire qui s’annonce serré. D’autre part, les enquêteurs de la CID ont effectué à la mi-journée une nouvelle perquisition au domicile du suspect N°2, Ramdassen Tany.
Les avocats de Béatrice Rouillon-Sookur, Mes Germain Wong Yune Kook et Nadeem Hyderkhan, étaient occupés à ce matin à mettre la dernière main au contre-affidavit de la mère de Stacey Henrisson. Cette affaire, portant sur un litige au sujet des funérailles de la victime assassinée le samedi 5 mai, devra être tranchée en Cour suprême avec les obsèques se déroulant dans les 24 heures suivant cette décision.
La dépouille de Stacey Henrisson se trouve toujours à la morgue du Princess Margaret Orthopaedic Centre (PMOC). Le contre-affidavit de Béatrice Rouillon-Sookur devrait remettre en cause la demande d’injonction logée contre elle par l’oncle paternel de la victime, Clude Herbert Henrisson, et la grand-mère maternelle, Margaret Rouillon.
Des proches parents de Béatrice Rouillon-Sookur affirment qu’elle n’aurait jamais envisagé la crémation de sa fille. Elle n’a ainsi aucune objection à ce que Stacey Henrisson soit inhumée dans le caveau familial des Henrisson au cimetière paroissial de St-Thomas à Beau-Bassin.
Après la Cour suprême, une autre épreuve encore plus délicate attend la mère de Stacey Henrisson. Le chef enquêteur, l’assistant surintendant de police Daniel Monvoisin, a déjà arrêté en détail la line of questioning de l’épouse du meurtrier présumé. Il aura à ses côtés l’inspectrice de police Quenette pour les besoins de cet exercice majeur en vue d’éclaircir des zones d’ombre dans cette affaire.
L’interrogatoire de Béatrice Rouillon-Sookur, qui devra intervenir au plus tard en fin de semaine, sera axé sur les relations entre Jayraj Sookur et Stacey Henrisson, la gestion de l’héritage de l’adolescente depuis la mort de son père Wills Henrisson, les détails des traitements médicaux en Inde, le déroulement du voyage à l’étranger entre le 2 avril et le 3 mai et la dernière fois où elle a cherché à avoir des nouvelles de sa fille après le 3 mai.
Entre-temps, les limiers de la CID de la Western Division continuent à approfondir les autres aspects de l’enquête sur le meurtre de Stacey Henrisson. Une escouade de policiers, avec à sa tête l’inspecteur Peerboccus, s’apprêtait ce matin à se rendre au domicile de Ramdassen Tany à Gokoolah pour une perquisition. Des dispositions ont été prises pour procéder à la saisie d’autres objets et articles appartenant à la victime et appropriés par la bande à Sookur et Tany.
Le Master Healer de Bonne-Mère Jayraj Sookur, se fait toujours un devoir de se couvrir le visage quand il sort en public en compagnie des policiers. Le principal suspect a comparu ce matin devant le tribunal de Bambous pour sa reconduction en cellule policière. Il devra subir une nouvelle séance d’interrogatoire cette semaine avant d’être envoyé à la Remand Prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest.