Le procès de Jayraj Sookur, accusé du meurtre de sa belle-fille Stacey Henrisson, 17 ans, dont le cadavre avait été retrouvé dans un ravin à Plaine-Champagne le dimanche 13 mai 2012, a débuté en Cour d’assises hier. Ce dernier a plaidé non coupable sous une charge de “murder”. Un panel de neuf jurés, composé de huit hommes et d’une femme, a été assigné pour juger sa culpabilité. Dans la première déposition de Jayraj Sookur, lue par le DI Vally, l’accusé avait avoué avoir étranglé la victime avant de jeter son cadavre dans un ravin.
Lors de la reprise des travaux aux Assises ce matin, Jayraj Sookur a été confronté aux dépositions qu’il avait consignées à la police. Le Detective Inspector Jean-Claude Vally a procédé à la lecture des dépositions de Jayraj Sookur. Le cadavre en décomposition avancée de Stacey Henrisson avait été découvert le dimanche 13 mai 2012 dans un ravin en bordure de la route principale, à Plaine-Champagne. Dans sa première déposition, Jayraj Sookur avait d’abord raconté que, le jour du drame, il s’était absenté et que, quand il est rentré chez lui, Stacey Henrisson avait quitté le domicile familial avec toutes ses affaires. Il avait soutenu qu’il lui avait téléphoné à plusieurs reprises mais qu’elle n’avait pas répondu à ses appels. Toutefois, Jayraj Sookur devait se rétracter par la suite pour indiquer qu’il entretenait une relation incestueuse avec la victime. Au début, il avait expliqué à la police que, le jour du drame, Stacey Henrisson « était ivre » et « voulait avoir des relations sexuelles » avec lui. Mais ils se seraient disputés et il l’aurait giflée à plusieurs reprises, car elle n’arrêtait pas de l’insulter. Jayraj Sookur avait raconté que, pour la calmer, il avait passé un bras autour du visage de la victime et se serait servi de ses genoux pour la plaquer au lit « afin qu’elle ne puisse pas gesticuler ». Sookur aurait par la suite avoué avoir appuyé de plus en plus fort sur la bouche de la victime jusqu’à ce qu’elle ne respire plus. C’est alors qu’il aurait pris une corde pour attacher les mains de la victime avant de mettre un sac en plastique sur sa tête et un autre jusqu’au genou, tout en l’enveloppant dans une couverture.
Jayraj Sookur avait déclaré avoir raconté son crime à son chauffeur Ramdassen Tanny et que ce dernier l’avait aidé à se débarrasser du corps. Tanny, lui, avait soutenu à la police n’être au courant de rien, ajoutant qu’il pensait accompagner son patron à Grand-Bassin ce jour-là et que c’est bien après, soit lorsque Jayraj Sookur a voulu se débarrasser du corps de sa belle-fille, qu’il a réalisé ce qui se passait. Ce dernier a fait face à un procès en Cour intermédiaire pour avoir aidé Jayraj Sookur à se débarrasser du corps de Stacey Henrisson. Il devait écoper d’une peine d’un an de prison à cet effet.