La matinée consacrée à l’audition de Brenda Sookur, la demi-soeur de Stacey Henrisson, et la fille du meurtrier présumé issue de son premier mariageLa séance d’interrogatoire formel de la mère de la victime Stacey Henrisson (16 ans) et épouse du meurtrier présumé, Jayraj Sookur, qui était prévue pour aujourd’hui, a été reportée. C’est ce qu’ont confirmé au Mauricien très tôt ce matin Mes Germain Wong Yuen Kook et Nadeem Hyderkhan, dont les services ont été retenus par Béatrice Rouillon-Sookur. Ils avaient accompagné leur cliente au QG de la CID de la Western Division au terme d’une convocation formelle. Pendant toute la matinée, les enquêteurs de la police se sont concentrés sur l’audition de la jeune Brenda Sookur, la fille de Jayraj Sookur et demi-soeur de la victime. Les recoupements d’informations effectués par Le Mauricien indiquent que la police pourrait convoquer pour audition les conseils légaux pour les procédures de liquidation et de gel des avoirs de Stacey Henrisson avant de consigner Under Caution la version de Béatrice Rouillon-Sookur au sujet des circonstances menant au meurtre de l’adolescente.
« Ma cliente, Béatrice Rouillon-Sookur, n’a rien à se reprocher. Non plus, elle n’a rien à cacher », a déclaré au Mauricien Me Wong Yuen Kook, avec à ses côtés son collègue Me Nadeem Hyderkhan, alors qu’ils prenaient congé de l’assistant surintendant de police, Daniel Monvoisin, responsable de l’enquête policière sur le meurtre de la lycéenne.
Les deux hommes de loi s’étaient rendus ce matin aux Police Headquarters de Rose-Hill pour assister Béatrice Rouillon-Sookur lors de son questioning par la police. « Mais nous avons été informés que la séance a été reportée et que la police ne fera pas subir d’interrogatoire à notre cliente. Aucun autre rendez-vous n’a été fixé. Nous sommes présents pour nous assurer que les droits de notre cliente soient respectés. Elle a signifié son intention de coopérer entièrement avec les enquêteurs de la police », a poursuivi Me Wong Yuen Kook.
Toutefois, Béatrice Rouillon-Sookur n’a pu rentrer chez elle à Bonne-Mère dans la matinée, ayant dû accompagner la fille de Jayraj Sookur, Brenda Sookur, âgée de 13 ans, pour une « further statement » éclaircissant des aspects délicats de cette enquête. Pendant toute la matinée, l’adolescente a été entendue par une escouade comprenant la Detective Inspector Mme Quenette en l’absence de l’ASP Daniel Monvoisin, occupé avec d’autres procédures autour de la conclusion de cette enquête, qui court sur sa quatrième semaine.
Un des aspects cruciaux de l’audition de Brenda Sookur touche aux relations entre son père et Stacey Sookur, surtout depuis le décès de Wills Henrisson en octobre 2011. Elle aurait été sollicitée à se remémorer des épisodes ou des conversations de nature tendue entre Stacey Henrisson, la mère Béatrice Rouillon-Sookur et Jayraj Sookur au sujet de la vente des propriétés immobilières de Pointe-aux-Canonniers exigée par ce dernier.
Les hommes du chef enquêteur Monvoisin devront également tenter d’obtenir des précisions sur le déroulement du voyage effectué par les membres de la famille en Inde entre le 2 avril et le 3 mai. L’emploi du temps de Brenda Sookur entre le 3 mai et le lundi 14 mai, quant à l’identité du cadavre retrouvé dans un ravin en bordure de route à Plaine-Champagne, qui avait formellement été établi par la police, est passé au crible.
Dans un premier temps, Brenda Sookur ne se trouvait pas dans l’enceinte du Myassa Healing Centre à Bonne-Mère vu qu’elle avait été hospitalisée et que son jeune frère de six ans avait été envoyé chez des parents à Congomah. Elle a été appelée à confirmer tous les détails depuis son retour à la maison après le week-end fatidique du 5-6 mai dernier et si elle n’avait pas cherché à avoir des nouvelles des whereabouts de sa demi-soeur, Stacey Henrisson, qui ne se trouvait pas à la maison.
Les explications fournies par Jayraj Sookur aux questions de la jeune fille au cours de la période du 6 au 13 mai relèvent d’une importance capitale pour la suite de l’enquête. Brenda Sookur est rentrée chez elle en compagnie de sa belle-mère, Béatrice Rouillon-Sookur, et une autre proche.
En cette fin de semaine, Jayraj Sookur, dont la suite et la fin de l’interrogatoire avant sa montée à la Remand Prison de Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO) – qui avaient été programmées pour cet après-midi –, ont été reportées. La principale raison est que le meurtrier présumé serait souffrant. Il a été transporté d’urgence, hier après-midi, des locaux de la CID de Rose-Hill au Princess Margaret Orthopaedic Centre (PMOC) où il a été vu par des médecins. Les informations recueillies de sources autorisées sont que ce suspect souffrait de vertiges.
Entre-temps, la suite de l’enquête policière semble être suspendue aux funérailles de Stacey Henrisson : le juge Benjamin Joseph ayant assigné en Cour suprême Béatrice Rouillon-Sookur pour mardi en vue de trancher le litige qui porte sur les rites funéraires de la victime, à moins que d’ici là une formule de compromis soit élaborée avec le consentement des parties intéressées.