La CID de la Western Division menée par l’assistant surintendant de police Daniel Monvoisin a quasiment bouclé son enquête six semaines maintenant après le meurtre de Stacey Henrisson. Après avoir consigné la version des faits de Béatrice Rouillon-Sookur au sujet de la séquence des événements menant au meurtre de sa jeune fille, la police a entériné la décision de la blanchir de toute responsabilité dans le drame du 5 mai dernier au Myassa Healing Centre de Bonne-Mère.
Les sources policières concernées devaient confirmer, vendredi, à la mi-journée, un « No charge against Béatrice Sookur. » Les explications fournies par Béatrice Rouillon-Sookur à la police lors de la séance d’interrogatoire jeudi ont été analysées et passées en revue afin de décider de la marche à suivre. À ce stade de l’enquête, le DPP’s Office et les limiers de la CID de la Western Division sont arrivés à la conclusion qu’il n’existe aucune charge à retenir contre l’épouse du meurtrier présumé de sa fille. Béatrice Rouillon-Sookur a expliqué que son époux l’avait induite en erreur sur les événements intervenus à Bonne-Mère entre le 3 mai et le 13 mai, quand le corps en décomposition de sa fille a été découvert à Plaine-Champagne. Elle maintient qu’elle n’était nullement au courant des agissements de son second époux à l’encontre de sa fille. Elle dit ignorer la décision de faire dévaliser les biens et meubles dans le complexe résidentiel et commercial de Pointe-aux-Canonniers. Dans la matinée de vendredi, Béatrice Rouillon-Sookur a participé à un exercice d’identification des objets ayant appartenu à Stacey Henrisson. Elle a identifié la couronne dentaire de sa fille. Elle affirme, par ailleurs, avoir reconnu le suspect Ramdassen Tany tout en affirmant ne l’avoir jamais rencontré. L’enquête policière sur le meurtre de Stacey Henrisson est donc littéralement bouclée avec deux suspects incarcérés à la Prison de Beau-Bassin, le beau-père Jayraj Sookur pour meurtre avec préméditation et son complice Ramdassen Tany. D’autre part, les émouvantes funérailles de la victime Stacey Henrisson se sont déroulées dimanche dernier en l’église anglicane St-Thomas de Beau-Bassin. Le cercueil a d’abord transité par une chapelle ardente où proches parents et inconnus ont rendu tour à tour un ultime hommage à la défunte.