Poursuivis pour le meurtre du directeur du musée de Mahébourg, Sunil Nosib, poignardé au coeur en 2009, Murugan Goindanappa et Nivesh Gowreedoss ont comparu ce matin devant la Cour d’assises. Ces derniers avaient fait savoir au juge Prithviraj Fekna lors d’une récente séance qu’ils comptaient retenir les services d’un autre avocat, se plaignant que leur dernier avocat en date n’était jamais présent en Cour lors du procès. Alors que Murugan Goindanappa s’est présenté en Cour avec son homme de loi, Me Arun Kutwaroo, Nivesh Goindanappa a fait savoir qu’il n’a pu retenir les services d’un avocat, évoquant notamment des problèmes personnels. Le juge lui a ainsi fait savoir que Me Anil Gayan sera son avocat commis d’office. La poursuite est représentée par Me Raj Baungally.
Cette affaire remonte à mai 2009. Sunil Nosib, directeur du musée de Mahébourg, était porté manquant depuis le 22 mai. Une entrée avait été consignée par sa mère au poste de police de Sodnac à cet effet. Le lendemain, une vaste opération policière devait être menée en vue de le retrouver. Le dimanche 24 mai, le véhicule que conduisait la victime était retrouvé à Solférino, à Vacoas. Le 26, la police découvrait le cadavre de Sunil Nosib à La Brasserie. Il portait des blessures sur le corps et le rapport d’autopsie a conclu qu’il avait été poignardé au coeur. La Major Crime Investigation Division, sous la supervision de Yousouf Soopun, avait dans le cadre de l’enquête procédé à l’arrestation de Nivesh Gowreedoss et Murugan Goindanappa, âgés respectivement de 31 et 32 ans, pour le meurtre. Dans leurs déclarations à la police, ils avaient indiqué qu’ils connaissaient bien la victime et la rencontraient souvent. Ils ont par la suite avoué avoir tué Sunil Nosib. Ils auraient également essayé de faire des retraits de la carte bancaire de la victime.