Alender Edouard a écopé de 28 ans de prison devant les Assises pour le meurtre de sa tante Rosita Cupidon, qui était âgée de 65 ans. La victime avait été tuée le 20 octobre 2014, à Rodrigues. Le jeune homme, âgé de 17 ans au moment des faits, avait plaidé coupable sous une charge réduite de « manslaughter ».

Le juge Benjamin Marie Joseph a rendu son verdict hier matin. Le jeune homme devra purger 28 ans de prison pour son méfait. Une histoire d’argent était à l’origine du crime. Rosita Cupidon, aussi connue sous le nom de Rita, figure bien connue et active de la paroisse de Port-Mathurin, avait eu le crâne fracassé dans ce crime odieux commis par nul autre que son neveu. La victime, qui habitait le village de Terre-Rouge, avait été retrouvée dépouillée de ses vêtements et gisant dans une mare de sang dans un potager à une centaine de mètres de son domicile par un de ses proches parents.

La victime venait en effet de toucher une importante somme d’argent, Rs 40 000, soit « larzan dal », contribution du gouvernement pour ceux éligibles sous le Slab Scheme. L’accusé et un autre ami avaient alors planifié de se rendre chez elle pour voler de l’argent. Une lutte a eu lieu lorsqu’il était entré par effraction chez sa tante. Alors que sa tante était parvenue à s’échapper, il l’a poursuivie dans un chantier où il a finalement pu l’intercepter, lui infligeant des coups avec un ciseau. Il s’est par la suite muni d’un morceau de bois pour frapper à mort sa tante. Le Chief Police Medical Officer, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, a indiqué lors de son audition que la victime est morte d’une « fracture of the skull with intercranial haemorrage ». Rosita Cupidon avait subi des blessures à la tête et sur d’autres parties du corps, une agression jugée violente. « It was neither accidental or suicidal in nature », a souligné le médecin légiste. Alender Edouard était défendu par Me Neelkanth Dulloo. La poursuite était représentée par Mes Jean Michel Ah Sen et Vishan Bissessur.