Un développement de taille est intervenu en début d’après-midi à la reprise de l’enquête préliminaire sur le meurtre de Hélène Lam Po Tang, dont le cadavre avait été retrouvé à son domicile au Morcellement Swan, Baie-du-Tombeau, le 15 octobre 2010.
 L’inspecteur de police Venaden Jeetoo est venu confirmer formellement dans le box des témoins qu’après analyse en laboratoire, le profil ADN du suspect Sanjeev Nunkoo avait été établi sur la base des prélèvements effectués sur un trousseau de clés de la maison de la victime.
L’inspecteur de police, qui a été le seul témoin à déposer ce matin, a soutenu lors de son audition devant la magistrate Maryse Panglose-Cala, présidant à l’enquête préliminaire, que ce trousseau de clés avait été saisi lors de la découverte du cadavre de la victime à domicile en octobre de l’année dernière. Ces clés se trouvaient dans un cendrier dans le living room des Lam Po Tang.
L’officier de police a soutenu que ces Exhibits de même que d’autres, qu’il était chargé de récupérer sur les lieux du crime lors de cette étape initiale, avaient été envoyés au laboratoire à des fins d’analyses. Les conclusions des experts sont que le profil ADN de Sanjeev Nunkoo, meurtrier présumé de Hélène Lam Po Tang, a été confirmé à partir des Swabs.
D’autre part, l’officier de police a également produit devant la Cour une des deux des armes du crime alléguées, en l’occurrence un couteau de la marque Knife. La lame de ce couteau est longue de 20 centimètres alors que le manche est de 11 centimètres. Cette arme du crime avait été découverte et récupérée par les enquêteurs de la police sous le pont Colville Deverell le 30 octobre de l’année dernière.
Agissant sur la base des informations fournies par le suspect lors de ses différentes séances d’interrogatoire, la Major Crime Investigation Team menée par le surintendant Yousouf Soopun devait organiser une battue en compagnie d’éléments de la Special Mobile Force sur les berges de la rivière Réduit pour retrouver ce couteau. Sanjeev Nunkoo a été filmé par les caméras du supermarché Jumbo de Riche-Terre quand il a acheté ce même couteau.
Un autre Exhibit d’un intérêt particulier, produit en Cour par l’inspecteur Jeetoo, est une chaîne de couleur dorée. Longue de 41 centimètres, elle avait été retrouvée sous un pots de fleurs à l’entrée de la cour des Lam Po Tang. Il aussi fait état de pièces en métal, sept au total, retrouvées à côté du cadavre de la victime et des traces de sang sur un poster à l’intérieur de la maison.
La déposition de l’inspecteur de police Venaden Jeetoo se poursuivait cet après-midi en Cour de Pamplemousses.