Après les plages de Belle-Mare et Blue-Bay, la Mauritius Export Association, avec la collaboration du Employees Welfare Fund, a réuni dimanche les employés du textile et de l’habillement à Flic-en-Flac pour un Family & Fun Day. Cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre des 40 ans de ce secteur, a ainsi permis aux salariés de différentes usines de se rencontrer.
Animations musicales, divertissements pour enfants, spectacle de la troupe Komiko… Tous les ingrédients étaient réunis pour faire du Family & Fun Day un moment mémorable. La journée a débuté par une animation assurée par le groupe musical Keyboard & Voices. La troupe Komiko a égayé la foule avec ses mini-sketches. Les enfants ont pu s’amuser dans des châteaux gonflables et vivre de moments magiques avec la troupe de Rémy Vacher.
C’était aussi l’occasion pour les employés du textile et de l’habillement de découvrir les services offerts par l’Employees Welfare Fund (EWF). Ceux de l’usine Esquel étaient par ailleurs nombreux à Flic-en-Flac. Pour Mariola Mohun, employée de cet établissement et comptant 22 années d’expérience dans le secteur, son travail lui a permis d’avancer dans la vie. « Avec le peu d’argent que je touchais à mes débuts comme helper, j’ai pu faire vivre ma famille. Bien qu’il était impossible d’économiser beaucoup, je suis fière aujourd’hui d’avoir pu gravir les échelons. Cela fait trois ans que je suis assistant-supervisor chez Esquel », raconte-t-elle.
Même son de cloche pour ses collègues, Lalinee Pootlarav, Géraldine Louis et Margaret Mohun qui déclarent toutes que leur emploi dans le secteur du textile et de l’habillement les a grandement aidées à nourrir leur famille. Alan Percival, Technical Manager chez Corona Clothing, estime pour sa part qu’il est important de reconnaître les efforts des employés du textile mauricien. « Les Mauriciens sont des bosseurs et sont aussi très habiles », soutient cet homme qui compte des années d’expérience dans le textile en Angleterre.
Danielle Wong, présidente de la Mauritius Export Association (MEXA) a tenu à remercier ces hommes et ces femmes qui ont travaillé avec courage et bravoure pour faire que le textile mauricien soit, aujourd’hui, apprécié et respecté pour sa qualité. « Nous devons maintenant redoubler d’efforts pour faire face à la compétition. Il est certes actuellement difficile, mais le textile mauricien tient toujours fermement la barre. »
La MEXA a par ailleurs récompensé les plus anciens employés du secteur en guise de reconnaissance de leurs efforts lors d’une Recognition Night hier à l’Auditorium Paul Octave Wiehe à Réduit. Une journée sportive est prévue le 4 novembre au Stade Anjalay.