Les quarts de finale de la MFA Cup sont prévus le week-end prochain. L’affiche vedette demeure celle mettant aux prises le Cercle de Joachim au Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) le samedi 9 novembre à 15h30 au stade Guy-Rozement à Candos.?Joachim/PRNFC est considéré par les observateurs comme une finale avant la lettre. Ce match s’annonce très disputé dans la mesure où les deux équipes restent candidates au sacre. Les deux entraîneurs concernés, Joe Tshupula (Joachim) et Twaleb Fatemamode (PRNFC), ne veulent pas s’aventurer dans des pronostics mais se disent confiants que leur équipe respective possède de bonnes chances de continuer l’aventure dans cette MFA Cup.?Si le PRNFC s’est qualifié pour les quarts de finale aux dépens d’une équipe moyenne de Ste Catherine (7-0), en revanche, Joachim a impressionné avec sa victoire confortable 4-1 face à l’ASPL 2000, vice-championne de Maurice. «L’équipe a fait une bonne prestation. Nous avons produit du beau jeu. Je dois saluer la performance des joueurs et aussi leur application. Maintenant qu’on avance à un autre tour, la compétition devient plus compliquée mais nous saurons y faire face», fait ressortir l’entraîneur de Joachim. Contre un adversaire comme le PRNFC, Joe Tshupula est conscient que son groupe aura du travail et qu’il faudra rester vigilant. Il compte ainsi mettre en place un jeu simple mais efficace.?Du côté du PRNFC, Twaleb Fatemamode indique que ses joueurs sont prêts à toute éventualité. La MFA Cup pour lui est l’occasion d’une bonne mise en jambes en temps réel avant le coup d’envoi de la nouvelle saison de Premier League. «Nous sommes en pleine préparation et ces matches nous permettent de nous renforcer là où le besoin se fait sentir. Mais de l’autre côté, il y a aussi le désir d’aller le plus loin possible dans cette MFA Cup», dit-il.
Le Curepipe Starlight SC (CSSC) de Fidy Rasoanaivo reste une autre grosse cylindrée de cette compétition. Les coéquipiers de Fabrice Pithia ont fait sensation en huitièmes de finale avec une large victoire 7-0 aux dépens d’Upper Vale Starlight. Fidy Raosanaivo a déjà laissé entendre qu’il voulait réaliser un doublé. Après le sacre dans la Premier Ligue et la finale de la Republic Cup perdue contre Pamplemousses SC, le CSSC veut maintenant disputer la finale de la MFA Cup. «Nous n’avons jamais caché notre intention de remporter au moins deux trophées cette année. Je pense que nous nous approchons de cet objectif», indique-t-il.?Le Chamarel FC, néo-promu en Premier League, a décroché sa qualification pour les quarts avec la manière en s’imposant 3-0 sur Roche Bois Bolton City. L’AS Vacoas-Phoenix se retrouve également en quarts après deux victoires successives remportées respectivement sur les PAS Mates (16es de finale) et Pamplemousses (8es de finale) au terme des tirs au but. L’AS Rivière-du-Rempart et Rivière-du-Rempart Star Knitwear ont également décroché leur qualification pour les quarts de finale en disposant respectivement de Bambous Étoile de l’Ouest (6-0) et du Faucon Flacq SC (1-0).