Pamplemousses SC et Petite Rivière-Noire FC s’affrontent en finale de la MFA Cup cet après-midi à partir de 15h au New George V Stadium. L’occasion pour le vainqueur de sauver sa saison.
Si on se base sur les statistiques des dernières confrontations entre ces deux formations, il est un fait que Pamplemousses part avec la faveur des pronostics. En trois finales disputées (une Republic Cup et deux MFA Cup), la formation nordiste a eu raison de Petite Rivière-Noire. Et lors de la Premier League, les hommes d’Henri Spéville se sont imposés à l’aller (1-0) et ont fait match nul au retour (2-2).
Mais l’entraîneur nordiste ne veut pas prendre en considération les faits passés. Pour lui, tout peut arriver lors d’une finale. Lors des demi-finales, Pamplemousses a peiné avant d’obtenir sa qualification et ce, après les tirs au but face au Cercle de Joachim, vainqueur de la Premier League.
« Le football n’est pas une science exacte. C’est ça qui fait sa beauté quelque part. Mes joueurs sont motivés pour disputer cette finale et je pense que nous avons l’expérience à ce niveau », déclare Henri Spéville.
Du côté de Petite Rivière-Noire, Twaleb Fatemamode fait ressortir que le moral de ses troupes est au beau fixe et que ses joueurs sont prêts à livrer bataille. Les coéquipiers de Stéphane Pierre veulent à tout prix renouer avec un trophée.
« Cela fait quelque temps que l’équipe attend ce moment. Nous sommes confiants de pouvoir réaliser une bonne prestation. Nous avons connu des difficultés au cours du championnat avec l’absence répétée de plusieurs joueurs pour cause de blessures. Maintenant, nous pouvons présenter une équipe compétitive », explique l’entraîneur de Petite Rivière-Noire.
Soulignons qu’en cas de score nul à l’issue du temps réglementaire, les équipes joueront les prolongations. Si le score reste inchangé, on procédera aux tirs au but pour déterminer le vainqueur.