L’équipe du Petite Rivière Noire FC a remporté, hier, le quart de finale qui l’opposait à La Cure Sylvester dans le cadre de la MFA Cup sur le score de 4-0, confirmant ainsi son excellente disposition dans cette compétition. Les joueurs de l’Ouest sont les tenants du trophée. Ils rejoignent l’ASPL 2000, le Pamplemousses SC et l’AS Quatre-Bornes en demi-finales.
Hier, au stade George V, les protégés de Fidy Rasoanaivo n’ont laissé aucune chance aux Sylvesters. Le festival a commencé dès la 24e minute, lorsque Jean-Jacques Tare ouvrait le score. Stephane Pierre, en capitaine exemplaire, portait à lui seul le score à 3-0 en marquant coup sur coup (40e, 57e), avant qu’Andy Patate n’enfonçât définitivement les ambitions des Sylvesters à la 78e.
De son côté, l’ASPL 2000 a confirmé qu’elle était l’équipe la plus redoutable sur le plan local en venant à bout du Cercle de Joachim dans le cadre des quarts de finale de la MFA Cup. 4-1 : la note est salée pour Joachim, qui voyait là une occasion de sauver sa saison. Les Curepipiens avaient pourtant pris un bon départ, en marquant dès la 3e minute par l’entremise de Christopher Bazerque.
Mais l’ASPL 2000 ne possède pas la meilleure attaque du championnat pour rien et a vite fait de rappeler à l’ordre les Curepipiens. Ludovic Lafoudre d’abord (28e), Olivier Andrisoa ensuite (35e) permettaient aux Port-Louisiens de prendre l’avantage avant la mi-temps. De retour de la pause, Lafoudre y allait de son doublé peu après l’heure de jeu (63e), avant que Jonathan Ernest ne scellât définitivement le sort des Curepipiens sur penalty à la 77e minute.
L’autre équipe curepipienne, le CSSC, peut aussi nourrir des regrets. Cette fois, les Curepipiens menaient 2-0 lorsque Stevenson Hollingsworth (3e) et Fabrice Pithia (16 e) les mettaient en orbite avant la demi-heure de jeu. Mais Pamplemousses revenaient dans la partie peu après la demi-heure de jeu par Kerlson Agathe (35e) et Branly Zizi (38e).
Les deux équipes ont si bien défendu qu’il a fallu avoir recours aux tirs au but pour les départager. La malchance sera pour les Curepipiens. Stevenson Hollingsworth, Yash Veeranah, Menzy Coco et Rock Durand verront leurs tentatives échouer. Tout comme Williano Seraphin pour Pamplemousses, que Nick Curpenen et Kevin Perticot ne délivrèrent les leurs.
La dernière qualifiée pour les demi-finales de la MFA Cup est l’AS Quatre-Bornes. Face aux vaillants joueurs de l’AS Rivière du Rempart, la bande à Benjamin Théodore a confirmé tout le bien qu’on pensait d’elle en s’imposant 2-1 au terme du temps réglementaire. Si ce sont les Nordistes qui ouvrent la marque par leur buteur maison Jesson Rungassamy dès la quatrième minute de jeu, la riposte des Quatre-Bornais surviendra en fin de première mi-temps, lorsque Dwane Heerah trompa Aboobakar Augustin une première fois.
Le Quatre-Bornais montrera qu’il est bien un joker de luxe en signant, à la 57e, un doublé, permettant aux siens de se propulser en demis.
Les résultats
Cercle de Joachim/ASPL 2000 1-4
Pamplemousses SC/CSSC 2-2 (2-0 t. a. b)
PRNFC/La Cure Sylvester 4-0
AS Quatre-Bornes/AS Rivière du Rempart 2-1