Le calendrier des célébrations marquant le 160e anniversaire du diocèse anglican démarre demain avec une cérémonie religieuse en la Cathédrale Saint-James.  L’Église anglicane, étant bien ancrée dans la vie sociale du pays, ainsi que ses responsables invitent les Mauriciens à  participer aux différentes activités, très variées, qui se dérouleront jusqu’en novembre, date de la création du diocèse. Mgr Ian Ernest, évêque de Maurice, livre ses impressions sur ce parcours de 160 ans, en soulignant le renouvellement qui s’est opéré au sein de cette Église pour s’ajuster aux réalités d’aujourd’hui. « Pendant un siècle, cette Église était très proche du gouvernement colonial… Après l’indépendance, elle a dû se reconstruire pour s’intégrer  au paysage mauricien. Nous sommes aujourd’hui une Église façonnée avec une pâte foncièrement mauricienne », affirme-t-il. Le chef de l’Église anglicane  évoque aussi les questions urgentes de la société qui devraient, à son avis, interpeller les décideurs et qui ne seront pas ignorées lors des conférences-débats, prévus dans le cadre de cet anniversaire.