En réponse à une question du député Kavi Ramano sur le All Inclusive à l’Assemblée nationale mardi, le ministre du Tourisme a souligné l’importance de prendre les mesures nécessaires afin de combattre cette tendance qui, dit-il, peut avoir des conséquences socio-économiques négatives pour Maurice. Michaël Sik Yuen a fait part de la démarche de la MTPA, qui a rédigé une liste de Guidelines à suivre dans ce sens.
Kavi Ramano voulait savoir si la MTPA compte aller de l’avant avec les Guidelines proposées pour le All Inclusive et si une étude a été faite pour déterminer ses implications financières et sociales. Le ministre du Tourisme a en effet soutenu que la formule All Inclusive est une tendance en croissance rapide dans le monde entier, à laquelle Maurice est inévitablement exposée.
Face à une telle situation, soutient Michaël Sik Yuen, il faut que des mesures soient prises afin, entre autres, de réduire les répercussions néfastes que la prévalence de cette tendance peut avoir sur les impératifs socio-économiques de l’industrie touristique, assurer la fiabilité à long terme de l’industrie, clarifier l’offre et différencier la destination de ses concurrents qui offrent de tels forfaits, et enfin protéger la qualité de l’image de Maurice comme une destination touristique haut de gamme.
Michaël Sik Yuen a aussi fait part de la proposition de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA) d’établir des lignes directrices pour s’assurer que les installations et le niveau de service des hôtel cinq étoiles offrant de tels forfaits correspondent à l’image de qualité haut de gamme que veut donner Maurice. Les études effectuées par la MTPA, soutient-il, ont entre autres souligné que ces forfaits par les hôtels cinq étoiles ont des répercussions négatives sur l’image de Maurice comme une destination haut de gamme. Des consultations ont donc été engagées et se poursuivent avec l’AHRIM et d’autres parties prenantes de l’industrie pour peaufiner les lignes directrices et déterminer leurs implications financières, sociales et pratiques et, surtout, afin d’obtenir leur soutien et leur engagement pour la mise en oeuvre effective de ce projet. « The House will appreciate that the overriding objective of the proposed guidelines is to nurture a national tourism culture with a well defined set of responsibilities for a more sustainable tourism industry, which paves the way for the ensuing economic benefits to be fairly spread among all stakeholders including the local community ». Le ministre a aussi indiqué que des études de marché habituelles sont régulièrement entreprises par les parties prenantes de l’industrie ; cependant, aucune autre étude n’a encore été réalisée.