Microsoft a rendu public les résultats de son indice sur la sécurité informatique, le Microsoft Computing Safety Index, qui est un système d’évaluation comprenant plus de 20 mesures à prendre pour se protéger en ligne. La deuxième édition de cette étude révèle que plus de la moitié (55 %) des participants rencontrent de nombreux risques en ligne. 29 % ont, quant à eux, affirmé avoir pris des mesures de sécurité proactive.
Plus de 10 000 utilisateurs d’ordinateurs, de smartphones et de tablettes dans 20 pays et régions ont participé au Microsoft Computing Safety Index, dont l’objectif est d’évaluer le méthodes de protection en ligne sur une échelle de 0 à 100 points. La moyenne globale était de 34 pour les utilisateurs d’ordinateurs et 40 pour les cellulaires. La publication de ces résultats coïncide avec le Safer Internet Day, célébré chaque année le 5 février.
47 % des répondants ont rapporté un vol de mot de passe et d’informations relatives au compte de l’utilisateur, 33 % disent utiliser des sites sécurisés et 28 % évitent les réseaux Wi-Fi en public sur leurs cellulaires. 48 % des participants ont signifié leurs inquiétudes au sujet les virus sur le Net ; 44 % affirment avoir activé leur pare-feu et seulement 53 % ont installé des logiciels antivirus ou anti-espions sur leurs ordinateurs.
Compte tenu de l’ampleur des smartphones, l’indice sur la sécurité informatique de Microsoft cette année comprend un volet sur les habitudes des utilisateurs au sujet de la sécurité comme les mises à jour sur leurs ordinateurs. 42 % des répondants ont révélé effectué des mises à jour sur leurs ordinateurs et seuls 28 % le font sur leurs cellulaires, augmentant ainsi leur vulnérabilité face aux risques liés à Internet. « Les téléphones mobiles contiennent autant d’informations personnelles, sinon plus, que les ordinateurs à la maison, ce qui encourage encore plus les cybercriminels. Les derniers résultats de l’indice de sécurité de Microsoft démontrent que peu importe où et comment nous nous connectons à Internet, adopter de meilleures habitudes est primordiale. Il existe des mesures qui peuvent être prises ainsi que des techniques qui peuvent être utilisées afin de mieux se protéger », explique Jacqueline Beauchere, directrice de Microsoft Trustworthy Computing. 45 % des interrogés disent être concernés par le vol d’identité : 34 % d’entre eux utilisent un numéro d’identification personnel pour déverrouiller leur portable et 38 % sont au courant des dernières mesures préventives contre le vol d’identité.