Les fonctionnaires des différents ministères et autres départements du gouvernement seront appelés, à partir du mois prochain, à suivre une formation à l’University of Technology Mauritius de La Tour-Koenig sur la mise en oeuvre du Plan d’action du projet Maurice Île durable (MID).
L’annonce de cette formation a été faite hier au restaurant La Cannelle du Domaine les Pailles, lors d’une réunion des chefs de départements des différents ministère sur le sujet.
Cette rencontre, qui a réuni les chefs de départements des divers ministères et autres agences du gouvernement, avait pour objectif d’engager des échanges d’idées et de renforcer leurs capacités par rapport à la mise en oeuvre du Plan d’action du projet MID. Ces responsables seront en effet appelés, dans le cadre du Programme Based Budgeting 2014-2016, à y intégrer les cinq composantes du MID, soit l’énergie, l’environnement, l’éducation, l’équité et l’emploi.
Osman Mohamed, l’Executive Chairman de la Commission MID, le principal animateur de la rencontre, indique qu’un volet important de la Politique, Stratégie et Plan d’action du projet MID est de former les fonctionnaires afin qu’ils puissent adopter le principe du développement durable dans leurs prises de décision par rapport aux objectifs du projet dans leurs secteurs respectifs.
« En tant que partenaire stratégique principal du projet MID, le gouvernement veillera à ce que chacun s’engage à respecter pleinement les normes définies dans le Plan d’action, en phase avec la vision du Premier ministre, Navin Ramgoolam, de faire de Maurice un modèle pour le développement durable plus particulièrement parmi les Petits États Insulaires en Développement », précise-t-il.
Lors des discussions, les chefs de départements ont réitéré leur engagement à la mise en oeuvre du Plan d’action MID. Ils ont aussi fait des propositions et soulevé des questions pertinentes.
Rappelons que la réalisation du projet MID est chapeautée, selon la MID Policy, Strategy and Action Plan, par la National Strategic Transformation Commission (NSTC), placée sous la présidence du Premier ministre. La NSTC a pour mission de développer une vision commune à moyen terme, définir les priorités et donner les indices pour la préparation du Economic and Social Transformation Plan tout en conseillant sur les objectifs et les orientations stratégiques et sectoriels.
La MID Commission a pour rôle, elle, de coordonner la mise en oeuvre du Plan d’action MID, avec le concours de tous ceux concernés. Elle est tenue de faire un rapport à la NSTC.
La MID Policy, Strategy and Action Plan se décline en 130 projets et initiatives qui passent à travers les cinq piliers de développement durable identifiés sous le MID (c’est-à-dire les cinq “E” : Énergie, Environnement, Emploi/Économie, Éducation et Équité), sous quatre “Programmes Prioritaires” : Energy, Cleaner, Greener and Pollution Free Mauritius, Green Economy et Ocean Economy.
Pour chacun de ces programmes, un Concept Plan, comprenant un certains nombre de projets à réaliser à court terme, a été élaboré. Les 130 projets de ces quatre Programme prioritaires seront réalisés par le gouvernement en collaboration avec les stakeholders appropriés.
Le MID Action Plan préconise également l’élaboration de MID Realisation Indicators pour faire le suivi des projet en cours. En outre, des critères ont été élaborés pour s’assurer que tout projet est MID Compliant, c’est-à-dire en conformité avec les objectifs du projet MID.