Un symposium lundi à l’auditorium Octave Wiehe, Réduit, marquera le lancement officiel des Maurice Île Durable (MID) Clubs dans toutes les institutions secondaires du pays. Le tout premier MID Club a été lancé le 11 mars 2013 par le ministre de l’Éducation, Vasant Bunwaree, suivant une initiative de la MID Commission. A ce jour, Maurice en compte une soixantaine.
« L’objectif de ce symposium qui se tiendra lundi à l’auditorium Octave Wiehe, Réduit, sera d’évaluer le progrès réalisé jusqu’ici par les 60 MID Clubs existants. Il donnera aussi l’occasion à tous les responsables des collèges secondaires (privés et publics) de Maurice de lancer à leur tour leur MID Club », a expliqué au Mauricien l’Executive Chairman de la National MID Commission, Osman Mahomed.
L’Éducation est un des cinq piliers du MID Policy, Strategy and Action Plan (MIDPSAP). Les quatre autres sont l’Énergie, l’Environnement, l’Emploi/Économie et l’Équité (les 5 “E” du Projet MID).
« Faire de la République de Maurice un modèle de développement durable est une priorité nationale. Et la MID Policy fait de l’Éducation un des piliers du développement durable. Nous croyons que le secteur de l’Éducation doit être le fer de lance de cet avenir durable », a élaboré Osman Mahomed.
« Mener aujourd’hui un mode de vie durable est une condition sine qua non pour un avenir durable. Dans cette perspective, les écoles secondaires de Maurice ont un rôle primordial à jouer, car elles préparent et forment les générations futures. C’est pour cette raison que le ministre de l’Éducation procédera lundi à l’extension de la création des MID Clubs dans tous les collèges du pays. Nous nous attendons à recevoir ce jour-là pas moins de 700 représentants de ces institutions secondaires », a ajouté le président de la National MID Commission.
Osman Mahomed a rappelé que la réalisation du projet MID est chapeautée, selon le MIDPSAP, par la National Strategic Transformation Commission (NSTC), placée sous la présidence du Premier ministre. La NSTC a pour mission de développer une vision commune à moyen terme, définir les priorités et donner les indices pour la préparation du Economic and Social Transformation Plan tout en conseillant sur les objectifs et les orientations stratégiques et sectorielles.
La National MID Commission a pour rôle, elle, de coordonner la mise en oeuvre du Plan d’action MID, avec le concours de tous ceux concernés. Elle est tenue de faire un rapport à la NSTC.
Le MIDPSAP se décline en 130 projets et initiatives qui passent à travers les cinq piliers de développement durable identifiés sous le MID, c’est-à-dire les cinq “E”, sous les quatre “Programmes Prioritaires” qui sont 1) Energy, 2) Cleaner, Greener and Pollution Free Mauritius, 3) Green Economy et 4) Ocean Economy.
Pour chacun de ces programmes, un Concept Plan, comprenant un certains nombre de projets à réaliser à court terme, a été élaboré. Les 130 projets de ces quatre Programmes prioritaires seront réalisés par le gouvernement en collaboration avec les stakeholders appropriés.
Le MID Action Plan préconise également l’élaboration de MID Realisation Indicators pour faire le suivi des projets en cours. En outre, des critères ont été élaborés pour s’assurer que tout projet est MID Compliant, c’est-à-dire en conformité avec les objectifs du projet MID.