Le paysage intérieur de l’île devrait s’enrichir dans un proche avenir d’un projet d’envergure de tourisme vert cadrant avec le concept Maurice île Durable (MID). À l’instar de pays à vocation touristique de la région tropicale et du sud-est asiatique, Maurice devrait accueillir son premier Bamboo Garden. Un parc grand d’une dizaine d’arpents de cette plante sera aménagé dans la région fraîche et humide de Dubreuil d’ici quelques mois, à l’initiative de la cellule de Corporate Social Responsibility de la Banque de Maurice.
Emprunter les méandres d’allées ombragées bordées de haies de bambous, se reposer sur un banc fait en tiges de cette plante ou consommer son coeur tendre au milieu d’un jardin planté de différentes variétés de cette famille des graminées… Ce sont là autant de possibilités de détente que devraient se voir offrir Mauriciens et touristes en quête d’espaces verts, de quiétude et de beauté naturelle. Idée de notre compatriote plasticien et photographe Pierre Argo, le Bamboo Garden est un projet qui remonte à 2007, proposé dans le cadre des activités commémorant le 40e anniversaire de la Banque de Maurice. Toutefois, précise N. Sultanti, coordonnateur de la cellule chargée de travailler à sa réalisation à la Banque de Maurice (BoM), en raison des difficultés inhérentes à la complexité du projet, celui-ci a mis environ cinq ans avant d’aboutir. Vu également ses implications techniques et scientifiques, la cellule CSR de la BoM travaille en étroite collaboration avec les techniciens de l’Agricultural & Research Extension Unit (AREU) du ministère de l’Agriculture. Un appel d’expression d’intérêt a été lancé récemment pour le recrutement d’un professionnel du design et de l’aménagement paysagers. Cet exercice est en cours.