Le Maurice île Durable Fund (MIDF) a lancé  son projet d’offrir un composteur domestique d’une capacité de 220 litres à toutes les familles mauriciennes. Ce projet a pour but d’aider les collectivités locales à réduire de manière significative la quantité de déchets organiques dans le pays.
Selon le MIDF, chaque famille mauricienne produit entre 400 et 600 kg de déchets organiques annuellement. Tous ces déchets, dont au moins 60 % sont des matières organiques compostables, ont des conséquences économiques et environnementales.
En réduisant les déchets organiques, le programme de Compostage Domestique vise à valoriser cette ressource en limitant l’impact sur le changement climatique, dont la réduction des émissions de CO2 et de méthane, et en maîtrisant les coûts de la collecte et de traitement. Trois à quatre mois suffisent pour les matières organiques à être transformées en compost, qui est ensuite utilisé dans le potager ou au pied des arbres, des fleurs et d’autres plantes apportant au sol les éléments nutritifs dont ils ont besoin.
Pour obtenir un composteur domestique, il faut disposer d’un jardin ou d’un espace vert et suivre une formation obligatoire de deux heures, dont les frais sont à Rs 200. L’inscription, qui a débuté hier dans tous les centres sociaux et communautaires, prend fin le samedi 18 mai.