Le Mauritius Institute of Education en collaboration avec le British Council a donné le coup d’envoi ce matin d’une série d’ateliers de travail. Animés par Pamela Wright, Executive Headteacher de la Wade Deacon High School du Royaume-Uni, ils seront axés sur l’importance de développer des compétences appropriées en leadership afin de favoriser tant le développement académique que personnel des élèves au sein des établissements scolaires. Se basant sur les pratiques dans son école au Royaume Uni, Pamela Wright a fait un exposé des qualités pour être un bon leader. À ceux qui estiment que leurs écoles fonctionnent avec des ressources limitées, « leadership is what you can do with what you have got », dit-elle.
Les School Leadership Programmes lancés ce matin concernent plus d’une centaine de représentants du ministère de l’Éducation, de l’inspectorat des écoles, les directeurs des établissements secondaires ainsi que les acteurs principaux du secteur de l’éducation du pays. Certains d’entre eux préparent déjà leur BEd en Leadership and Management avec le Mauritius Institute of Education (MIE). Cette initiative du British Council, qui travaille déjà en étroite collaboration avec les écoles mauriciennes pour la promotion de l’enseignement de la langue anglaise, vise cette fois à aider les établissements mauriciens à renforcer leurs capacités en matière de leadership dans les écoles. Pendant cinq jours, Pamela Wright animera une série d’ateliers dans ce contexte.
Connue comme la meilleure directrice d’écoles anglaises, Pamela Wright est l’Executive Head Teacher de la Wade Deacon High School, un établissement d’excellence, selon l’inspectorat national des institutions scolaires britanniques (Ofsted). Elle est aussi la présidente du Regional Head Teachers Steering Group pour la région nord-ouest de l’Angleterre et est un membre du National Head Teachers Group. Elle est activement engagée sur le plan régional et national dans l’amélioration constante des établissements scolaires.
Les workshops seront axés sur les représentations des élèves, des enseignants, des parents, des responsables d’établissements ainsi que le personnel de soutien aux problèmes d’indiscipline en classe, dans une perspective d’en décrire les causes, les manifestations et les solutions viables possibles. Au lancement du programme ce matin, la directrice du British Council Dawn Long a souligné la mission de l’organisme. « It aims at creating international opportunities and builds trust in education worldwide », a indiqué Mme Long. Elle s’est également attardée sur le projet de Connecting Classrooms qui a été lancé l’année dernière. Le British Council a introduit Connecting Classrooms, un projet visant à améliorer la précision et les perceptions des jeunes en Afrique et au Royaume-Uni au sujet de chaque pays participant par le biais d’une panoplie de projets visant à élargir les opinions des jeunes sur les enjeux mondiaux par le partage d’informations et d’expériences entre les écoles et les pays participants.
Le school leadership est un aspect important du projet Connecting Classrooms. Pamela Wright dans son intervention a fait un exposé de la situation dans son école au Royaume Uni, s’attardant sur les pratiques qui ont fait que son école remporte plusieurs concours tant au niveau académique qu’extra curriculaires chaque année. « School Leaders together are much more powerful than they are alone. Education has to be prepared to face change. Each and every teacher is a leader in his classroom. Education should be able to stand up to the world market », a-t-elle souligné. Abordant les qualités requises pour être un bon leader, Mme Wright a indiqué que ce dernier doit pouvoir donner tout le temps le bon exemple, avoir confiance en soi, pouvoir faire face aux défis et investir dans les élèves. Un bon leader, a-t-elle ajouté, doit aussi pouvoir de façon honnête procéder souvent à une auto évaluation de ses atouts et faiblesses. « We should not look for quality teachers but quality teaching », dit-elle. À une question de l’assistance sur les écoles qui ont des ressources limitées, Pamela Wright a indiqué que « leadership is what you can do with what you have got. Be a leader in your situation ».
Présent au lancement de cet atelier de travail, le ministre de l’Éducation a exhorté les responsables d’établissements présents à prendre en considération l’importance de leurs fonctions et de leurs contributions dans la gestion d’une école. « We are not competitors that we have to keep our knowledge secret. Change cannot be done from previous practices. Open up to the practices that have succeeded elsewhere and seize this opportunity to assess yourselves », a conclu Vasant Bunwaree.