Dans trois jours, Navindrasingh Teekoory, Afsar Laloo, Eshan Nazad Soogun, Haani Najmal Kamaloodin et Ashish Soobah s’envoleront pour le Canada dans le cadre du projet de migration circulaire. Ces Mauriciens exerceront comme Heavy Duty Mechanics au sein des Redhead Equipment LTD et Gateway Repairs LTD à Saskatchewan. Le ministère du Travail, en collaboration avec la National Empowerment Foundation et l’Organisation internationale pour les migrations, dont Maurice est membre depuis 2006, procède aux derniers préparatifs.
En milieu de semaine, les cinq Mauriciens ainsi que leurs familles ont assisté à l’une des dernières sessions de coordination en présence du ministre du Travail Shakeel Mohamed et des représentants de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). À l’agenda de ce pre-departure briefing : les ultimes conseils de sécurité, les procédures pour l’embarcation, les escales, leur formation au Canada ainsi que de leurs responsabilités vis-à-vis de leurs nouveaux employeurs.
Ainsi lundi, les Heavy Duty Mechanics Navindrasingh Teekoory, Afsar Laloo, Eshan Nazad Soogun, Haani Najmal Kamaloodin s’envoleront pour le Canada en vue d’intégrer la compagnie Redhead Equipment LTD à Swiftcurrent et Lloidminster. Selon les accords convenus Afsar Laloo et Haani Najmal Kamaloodin seront accompagnés de leurs épouses tandis qu’Eshan Nazad Soogun et Navindrasingh Teekoory seront rejoints par leurs familles au Canada dans quelques mois. Ashish Soobah fera lui le voyage seul. « Récemment, j’étais en mission au Canada avec l’Organisation internationale pour les migrations en vue de rencontrer les employeurs de ces cinq Mauriciens. Je suis rassuré des lieux où ils logeront, des conditions de travail, la ville où ils seront installés, les éventuelles écoles que leurs enfants pourront intégrer et de l’accueil qu’ils recevront. Nous avons tout vérifié dans les moindres détails », a affirmé le ministre Shakeel Mohamed à l’issue de la session de travail.
L’OIM avait dans un premier temps avisé le ministère du Travail des possibilités d’emploi en tant que mécaniciens de poids lourds et soudeurs au Saskatchewan, une province du Canada. À la suite d’un communiqué de presse, les demandes reçues ont été traitées. Ainsi, certains candidats ont été sélectionnés en tant que mécaniciens par les employeurs Redhead Equipment Ltd et Gateway Repairs LTD.
Toutefois, depuis 2006 à la signature de l’accord entre Maurice et l’OIM, 350 Mauriciens et Rodriguais ont été employés dans le cadre du projet de migration circulaire au Canada. Maple Leaf Foods, Lakeside Packers, Lucy Pork, and Olymel, impliquées dans le secteur de l’alimentation, Canadian Cleaning Consultant Ltd, une entreprise de nettoyage, et Prudhomme international, sont les compagnies ayant employé des Mauriciens jusqu’ici.
Le projet de migration circulaire vise à identifier les possibilités d’emploi à l’étranger et à former les Mauriciens aux compétences requises en vue de faciliter leur placement dans ces emplois. « On s’attend à ce que les Mauriciens obtiennent une international exposure, acquièrent de nouvelles compétences et réalisent des économies à l’étranger et par la suite, investissent à Maurice », fait-on comprendre.
Avec la collaboration de l’OIM, le ministère du Travail s’attelle à faciliter le processus de sélection en recevant les formulaires de demande, les applications de présélection, la convocation des candidats pour l’exercice de présélection et à réaliser l’entretien de présélection en fournissant toute assistance nécessaire aux employeurs en vue de la sélection finale.