Les inscriptions sont ouvertes pour tous ceux désirant prendre avantage du “Mini Sheltered Farming Scheme”. Mis en chantier par le ministère de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, ce plan d’aide agricole vise à permettre à des ménages de garantir leur propre sécurité alimentaire et nutritionnelle. Annoncé comme l’une des mesures du dernier budget national, ce projet d’aide à l’acquisition de mini abris à parois translucides pour la culture vivrière en hauteur a connu un réel intérêt lors du 4e Salon de l’Agriculture au Domaine Les Pailles en octobre dernier.

L’idée d’encourager l’utilisation de structures protégées pour la culture de légumes découle, tout simplement, des nouvelles exigences imposées par le changement climatique. Et à l’approche de la saison des grosses pluies et de la période cyclonique, le moment est tout indiqué pour le lancement de ce projet. Le plan d’aide est accessible aux seuls ménages qui ne perçoivent pas plus de Rs 650 000 annuellement.

Il se décline en une subvention à 50% pour l’acquisition d’une mini serre d’une superficie maximale de 10m2 jusqu’à concurrence d’une somme de Rs 10 000. Les intéressés ont jusqu’au vendredi 21 décembre prochain à 16h pour s’inscrire. Le formulaire d’inscription est téléchargeable sur le site-web du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI), farei.mu, ou en s’adressant à un certain nombre de bureaux régionaux de vulgarisation agricole.

Faits d’un tissu translucide adapté, ces “mini sheltered farms” qui sont entreposables dans une arrière-cour ou tout simplement sur la toiture d’un logement ont, donc, la particularité de protéger des cultures contre les intempéries tout en assurant à ces plantes une luminosité et une aération optimales. Il est possible de trouver auprès des bureaux régionaux du FAREI une liste de fournisseurs de telles mini-serres. Le plan d’aide ne permet que l’acquisition d’un mini-abri par ménage.