Le ministre Mentor explique ses écarts de langage
L’excuse est toute trouvée pour expliquer ses écarts de langage. “Zournalis poz ou kestion koumadir zot pe side avek bann adversaires. Zot fer ou sape lor kal, fer ou servi langaz épicé…” C’est ce qu’a déclaré le ministre Mentor mercredi à l’occasion de son 87e anniversaire que le SAJ Fans’ Club célébrait au Château Labourdonnais, en présence d’un parterre d’invités dont le Premier ministre et plusieurs autres ministres et députés, parmi lesquels toutefois manquaient le Premier ministre adjoint Ivan Collendavelloo, le ministre du Tourisme Anil Gayan et le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, du ML. Le Premier ministre Pravind Jugnauth  devait en effet—outre rendre hommage à “l’homme d’exception et exemplaire” qu’est SAJ, également son père—s’attarder sur “ces journalistes ki ekrir long-long patente…dans zot latour”. SAJ, qui a dit accorder son soutien à 100% au Premier ministre, lance un appel à la population pour faire confiance au gouvernement. “Kan ou guet dans le passé, chaque fois MSM au pouvoir, travay inn fer, inn tir pays dans difficulté ek finn amenn progrès ek prospérité.” Il a également demandé aux parents de jouer leur rôle et de sensibiliser leurs enfants contre les fléaux dont la drogue. “Si péna acheteur pa pou éna vendeur”, estime-t-il, appelant à un meilleur encadrement  des jeunes.