La plainte logée par le directeur de Betamax, Vikram Bhunjun, contre les ministres Etienne Sinatambou et Ashit Gungah pour outrage à la cour, après des déclarations faites le 2 décembre 2017 sur la décision de la haute cour de Karnataka, sera appelée lundi devant le chef juge.

Après maintes absences, le ministre Sinatambou s’était finalement présenté en cour le 5 février dernier après avoir pris connaissance de la convocation dans la presse. Il avait obtenu un renvoi pour répondre à l’affidavit de Vikram Bhunjun.

Dans sa plainte, le directeur général du groupe Bhunjun soutient que la teneur des commentaires de ces deux ministres dans l’affaire Pacific Diamond s’apparente « à des menaces » contre lui. Les ministres Sinatambou et Gungah avaient en effet accusé le groupe Bhunjun de « sabotage contre le pays » en saisissant la haute cour de l’État indien du Karnataka pour un embargo contre le départ du pétrolier Diamond Pacific.