La ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille indique qu’à novembre dernier 92 % des recommandations du plan d’action national pour combattre la violence domestique avaient été appliquées. C’était hier, lors d’une conférence de presse à son bureau, au cours de laquelle Mireille Martin a annoncé la finalisation de l’ébauche du plan d’action national concernant les femmes en politique l’année prochaine.
Parmi les recommandations réalisées, elle évoque la campagne de sensibilisation à la télévision ; le lancement d’une plateforme nationale pour combattre la gender based violence et le programme Men as partners dans 16 régions de l’île. Mireille Martin souligne aussi que la Protection from Domestic Violence (Amendment) Act de 2007 a été proclamée en septembre de cette année.
Elle annonce la mise en application des recommandations de la Plateforme Nationale pour l’élimination de la violence à l’égard du genre l’année prochaine et celle de la Victim Empowerment and Abuser Rehabilitation Policy.
La ministre souligne que les sixième et septième rapports combinés de la Convention sur l’élimination de toutes formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW) ont été soumis aux Nations unies à Genève, en octobre de cette année. Une fois les recommandations finales obtenues, le ministère mettra en place un comité technique pour les examiner et assurer le suivi. Elle indique que les ministères sont encadrés pour l’élaboration des Gender Sectoral Policies.
Le Conseil National des Femmes et le Conseil des Femmes Entrepreneurs, pour leur part, ont mené une campagne auprès de 42 500 femmes sur des sujets ayant trait à l’autonomisation de la gent féminine. Quelque 3 000 femmes entrepreneurs et 800 potentielles autres ont bénéficié d’un encadrement approprié pour les encourager à lancer de nouvelles entreprises. Mireille Martin observe qu’une centaine de nouvelles entreprises ont vu le jour en 2011. « Le NWEC offre les facilités et logistiques nécessaires pour encadrer ces femmes ».
Concernant le bien-être de la famille, la ministre a parlé du plan d’action national dont l’objectif est de sensibiliser la population sur le concept d’une famille heureuse et épanouie. Elle indique que 40 % de ses recommandations ont été réalisées à novembre de cette année. Dans ce contexte, un programme intitulé « Strengthening Values for Family Life » a été lancé sur une base pilote dans cinq régions de l’île.
La ministre a aussi fait un survol des réalisations du département Bien-être et annoncé l’ouverture de deux centres régionaux pour la broderie en juillet et août 2012 à Surinam et Grand-Baie respectivement.
Elle indique que tous les 132 centres communautaires et 57 centres sociaux devraient être équipés de NetPCs d’ici à la fin de 2012. Un projet qui sera réalisé en collaboration avec le National Computer Board.
L’organisation de foires artisanales de même que de formations dans divers secteurs se poursuivra.