Le nouveau défi à relever est de faire de Maurice un pays riche en valeurs familiales, a affirmé la ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être familial Mireille Martin. C’était la semaine dernière à l’ouverture d’un atelier de travail organisé pour des membres du National Women’s Council dans le cadre de la Journée internationale de la famille.
« We are building on our previous experiences. The challenge is now for us to harness our efforts so that Family Values become part of a national vision and ultimately make Mauritius “An Island of Family Values », a affirmé Mireille Martin. Selon la ministre de l’Égalité des genres, du Développement de l’enfant et du Bien-être familial, alors que le gouvernement fait tout pour renforcer les liens familiaux, la société est aussi confrontée à de nombreux fléaux dont la violence domestique, la violence infantile et d’autres crimes. C’est pour cette raison, fait-elle ressortir, qu’elle croit dans un partenariat gouvernement-société civile pour consolider les valeurs. D’ailleurs, le plan d’action national de la famille comprend une section sur le renforcement des valeurs familiales. « It requires the commitment of all partners in a concerted effort to promote family values. »
Mireille Martin souligne que la famille constitue une des priorités de son ministère. « Inculcating and strengthening values to one and all is in line with the vision that I have for our Mauritian Families. » La ministre déclare que le programme sur le renforcement des valeurs familiales a été mis en oeuvre dans cinq régions, à savoir Cité-Mangalkhan, Cité-Borstal, Batimarais, Vuillemin et Baie-du-Tombeau. Un millier de personnes étaient concernées par les activités comme le Parents’Appreciation Day, le Parental Empowerment Programme, des concours de théâtre et des ateliers de travail. Objectif : les sensibiliser aux valeurs familiales.
La ministre de tutelle rappelle aussi que cette année tout le mois de mai est consacré à la famille. De nombreuses activités sont organisées, dont le week-end de la famille et le dévoilement de deux monuments et d’une fontaine à Vacoas/Phoenix, au jardin botanique de Curepipe et à la municipalité de Quatre-Bornes respectivement.
L’atelier de travail de la semaine dernière, organisé par le Gender unit du ministère de tutelle et le Indian Ocean Centre for Education in Human Values, était animé par le professeur Suresh Kumar de la Malaisie.