Procédant à la mise en service officielle du CGS Barracuda hier, le Premier ministre indien Narendra Modi a évoqué l’intérêt que porte l’Inde pour l’océan Indien et les différents enjeux de la coopération entre les pays de la région. Il a avancé que Maurice avait un rôle clé à jouer « pour un avenir sûr et durable de l’océan Indien » et souhaité que le pays se joigne à l’Inde, comme les Maldives et le Sri Lanka l’ont fait, pour en assurer la sécurité maritime.
Au cours de son intervention, Narendra Modi a tout d’abord remercié le gouvernement mauricien d’avoir choisi l’Inde comme partenaire pour l’acquisition du CGS Barracuda, faisant ressortir que ce navire avait entamé un long voyage du port de Calcutta pour arriver à Port-Louis, tout comme ceux ayant traversé l’océan Indien, il y a plusieurs générations, pour commencer une nouvelle vie à Maurice. Pour lui, ce navire représente la confiance et le lien qui unit Maurice à l’Inde et qui a résisté à l’épreuve du temps. « It is a symbol of our shared commitment to peace and security in the Indian Ocean, our common maritime home ». Selon lui, le CGS Barracuda est en mesure de répondre aux besoins de l’île Maurice en ce qui concerne la protection maritime et des opérations de sauvetage en mer. « It will do more than that and will also help make our Indian Ocean safer and more secure ». Grâce à ce navire, « Maurice pourra assumer pleinement sa responsabilité internationale puisque l’océan Indien est d’une importance capitale pour l’avenir du monde, la région étant engagée dans deux tiers des livraisons de pétrole mondial, d’un tiers de sa cargaison en vrac et de la moitié de son trafic de conteneurs. Plus de trois quarts de son trafic s’oriente vers d’autres régions du monde ».
Rappelant que l’océan Indien comptait 40 pays avec plus de 40 % de la population mondiale, Narendra Modi est d’avis que cette région est un peu le centre du monde de par le dynamisme de l’Asie. Les enjeux géopolitiques et économiques dans cet océan étant croissants, il estime qu’il en va de la responsabilité de tout un chacun d’assurer sa sécurité. Selon le Premier ministre indien, les tsunamis et les cyclones, les pirates, la pêche illégale, les déversements du pétrole et le changement climatique sont autant de défis auxquels les pays de l’océan Indien doivent faire face. Soulignant que l’Inde a une longue tradition maritime, il soutient qu’ « our cultural footprints stretch across Asia and Africa and we see this in our strong diaspora across oceans ». De plus, il affirme que l’Inde a été façonné par la mer. Aujourd’hui, dit-il, 90 % de son commerce se fait par la mer, de même que 90 % de son importation pétrolière. « Le littoral indien fait 7 500 kilomètres de long. Le pays compte 1 200 îles et une zone économique exclusive de 2,4 millions km2 ».
Avec l’intégration mondiale de la Grande Péninsule, le pays devient de plus en plus dépendant de l’océan et des régions avoisinantes. « The Indian Ocean region is at the top of our policy priorities […]. Our vision for the Indian Ocean region is rooted in advancing cooperation and to use our capabilities for the benefit of all in our common maritime home », déclare Narendra Modi. Par conséquent, le Premier ministre indien fait ressortir que « nous ferons tout pour sauvegarder notre pays, nos îles et défendre nos intérêts pour assurer la sécurité et la stabilité de la région océan Indien ». Et de poursuivre : « Nous allons approfondir la coopération économique et de sécurité avec les pays côtiers de la région, car les actions concertées feront mieux avancer la paix et la sécurité dans la région et nous serons mieux préparés pour répondre aux urgences. C’est dans cette optique que l’Inde avait organisé un symposium sur la marine en 2008 et, aujourd’hui, 35 unités de marine travaillent en collaboration. Notre but est d’approfondir la compréhension mutuelle en ce qui concerne les défis de la mer. […] L’Inde a aussi commencé une coopération de sécurité maritime avec les Maldives et le Sri Lanka. Nous espérons que Maurice, les Seychelles et bien d’autres nations de la région pourront se joindre à cette initiative. Nous cherchons aussi un avenir plus intégré et coopératif qui favoriserait un développement durable de la région. Nous devons promouvoir une plus grande collaboration dans le commerce, le tourisme, le développement des infrastructures, les sciences et les technologies marines, une pêche durable, une protection de l’environnement marin et le développement global de l’océan ou de l’économie bleue ».
Le Premier ministre indien a souligné que pour ceux vivant près de l’océan, le changement climatique constitue une menace sérieuse. « We must assume leadership in our region and call for a more concerted and fair global action to address the challenges of climate change ». Dans ce sens, il estime que le Indian Ocean Rim Association peut être un instrument important pour poursuivre cette vision. Selon lui, l’heure est arrivée pour que les pays de la région se regroupent. Tout en affirmant que la responsabilité première des pays côtiers de la région océan Indien est « la paix, la stabilité et la prospérité dans l’océan Indien », il indique que « we recognize that there are other nations around the world with strong interests and stakes in the region ». Et de préciser : « India is deeply engaged with them. We do this through dialogue, visits, exercises, capacity building and economic partnership. Our goal is to seek a climate of trust and transparency, respect for international maritime rules and norms by all countries, sensitivity to each other’s interests, peaceful resolution of maritime issues and increase in maritime cooperation ». Il a tenu à souligner que ce n’était pas par coïncidence qu’il évoquait les espoirs indiens pour la région océan Indien alors qu’il est à Maurice. « Our partnership with Mauritius is among our strongest maritime relationships in the world. Our partnership will grow. We will together build our capabilities. We will also train and patrol the seas together. Mauritius is a key leader for a secure and sustainable future for the Indian Ocean. We, in India, are proud to be your partner ».