Janita Deerpaul a quitté le pays la semaine dernière pour Kuala Lumpur où elle affrontera 39 autres participantes pour la couronne de Miss Inde-Monde. Ces participantes viennent toutes de la diaspora indienne de diverses parties du monde, dont les États-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande, les îles Fidji etc.
Lors d’une conférence de presse à l’hôtel Labourdonnais , le comité organisateur de Miss Inde-Maurice a rappelé que ce concours permet aux jeunes membres de la diaspora indienne de se rencontrer, de revigorer les valeurs et les traditions indiennes, et qu’il est devenu un lieu de rencontre par excellence des membres de cette diaspora. C’est Sanjeet Boolell, dessinateur et créateur de mode, qui assure la coordination au sein du comité et le côté habillement de la miss. Basant Lallah est directeur de la coordination de l’événement, alors que le sponsor est la compagnie Emboss.
La responsable du concours, Shalinee Peerthy, a expliqué que « nous avons pour ambitieux projet la mise sur pied d’un centre d’accueil et d’accompagnement pour les victimes mauriciennes du cancer ainsi que pour leurs proches. La tenue du concours Miss Inde-Maurice au MGI à Moka le mois dernier ainsi que la participation de Janita Deerpaul à la finale en Malaisie font partie de notre effort de levée de fonds pour ce centre d’accueil qui sera le premier du genre à Maurice. »
Sanjeet Boolell, le coordinateur officiel de mode dans les défilés Miss Inde-Maurice, a lui été désigné pour créer la robe de soirée de la miss Inde-Maurice. À noter que la robe de soirée que portera Janita Deerpaul lors de la grande finale comptera pour 40 % des points qui lui seront octroyés.