C’est sans surprise que Miss Rodrigues, Murielle Ravina, a été élue hier à l’hôtel Sofitel à Flic-en-Flac Miss Sport, devant Anael Bussac et Kelly Lachooa. « Je n’en reviens pas d’avoir gagné l’épreuve de sport. Je suis très fière d’avoir ce prix. Je le fais pour mon pays, Rodrigues ! » a-t-elle déclaré. Pour ce concours, les filles devaient participer à une épreuve de course d’obstacle sur la plage, avant de s’affronter au tir à l’arc. « Je n’avais jamais fait de tir à l’arc mais j’ai beaucoup aimé ce sport. Il est amusant et il faut faire preuve de beaucoup de précision », a expliqué une des 13 finalistes. La dernière épreuve été un match de beach-volley.
Plus tard dans la journée, les 13 candidates ont défilé en maillot de bain afin d’élire la Miss Sirène. Il fallait juger la beauté physique des candidates, les cheveux, le corps, le sourire, la posture. « Le choix n’est pas évident car toutes les filles sont très belles. Elles ont un style différent aussi », a expliqué un membre du jury. Le résultat a encore été sans surprise, Murielle Ravina étant sacrée Miss Sirène, devant Kelly Lachooa et Diya Beeltah. Murielle Ravina s’est confiée au Mauricien : « Je n’arrive pas à y croire, après le titre de Miss Sport me voilà Miss Sirène. Je n’y aurais jamais cru, je trouve que toutes les filles sont belles et il était difficile pour moi de m’imaginer être dans les trois premières. Je suis très touchée par ce titre en particulier et je suis aussi très flattée qu’un jury de professionnels me le donne. Je me sens beaucoup plus confiante pour la prochaine étape qui est la finale. »
La présidente du comité organisateur, Primerose Obeegadoo, a pour sa part qualifié cette journée de « révélatrice ». « Je pense que Miss Rodrigues commence maintenant à se sentir plus à l’aise et donc se révèle plus facilement et elle en a été récompensée. »