Le comité Miss Réunion, sous la direction d’Aziz Patel, fête cette année ses vingt ans. Les douze prétendantes au titre étaient à Maurice du 2 au 9 mai dans le cadre de leur préparation. Une occasion pour Scope de percer le secret derrière la réussite de ce concours de beauté qui suscite un vrai enthousiasme chez les Réunionnais. Rien n’est laissé au hasard : une équipe de professionnels assure le prestige et la renommée du concours Miss Réunion, plaçant le concours Miss Mauritius très loin derrière…
Des critères de sélection stricts, un cahier de charges suivi à la lettre, un travail et une organisation en continu : le comité Miss Réunion, que dirige Aziz Patel depuis 1994, a acquis une solide réputation et demeure très populaire chez nos voisins. Ce dernier précise : “C’est toute l’île de La Réunion qui est derrière nous. C’est le peuple qui choisit la Miss Réunion chaque année, un événement très médiatisé et de grande envergure qui fait notre fierté.” Une affirmation à nous faire pâlir d’envie alors que le concours Miss Mauritius s’essouffle et perd de son lustre. À La Réunion, les sponsors sont nombreux, compte tenu du prestige du concours.
Quelle est donc la clé de cette réussite ? Un travail d’équipe et l’implication de professionnels. “On ne dirige pas un comité de ce genre à la légère. On ne doit pas s’approprier un concours. C’est une organisation qui réunit beaucoup de personnes, de gens doués, qui maîtrisent leur domaine respectif. Chacun y apporte sa contribution”, confie Aziz Patel. Le comité Miss Réunion travaille en étroite collaboration avec le Comité Miss France et a des paramètres à respecter. “Nous avons fait nos preuves, nous avons bossé dur. Je pense que sans la médiatisation du concours Miss Réunion, les choses auraient pu être différentes. La presse joue un grand rôle, elle est indispensable. On ne peut pas tricher. Cela nous encourage à toujours mieux faire.”